Rachat de crédits FICP propriétaire à Mandelieu-la-Napoule (06210)

Vente à réméré à Mandelieu-la-Napoule

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Mandelieu-la-Napoule et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Mandelieu-la-Napoule (06210) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Mandelieu-la-Napoule qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Mandelieu-la-Napoule sont :

  • Résidence principale à Mandelieu-la-Napoule
  • Résidence secondaire ou locative à Mandelieu-la-Napoule (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Mandelieu-la-Napoule (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Mandelieu-la-Napoule

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire qui gère la date de rachat en supprimant l’option de rachat dès qu’il est en mesure de le faire. Dans la conjoncture actuelle, le recours à une vente à réméré peut convenir à des personnes connaissant des soucis financiers. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le montant de rachat avec une clause de rachat.

Pour mieux expliquer comment cela fonctionne, il revient à dire qu’il existe différents types de vente à réméré, dont la vente à réméré concernant les biens immobiliers est probablement la plus connue. Nombreux sont ceux qui se contentent d’une d’estimation immobilière ou d’une valeur notariée. Cette vente présente de nombreux points positifs, particulièrement pour en situation d'endettement.

Au cours de toute la durée de la vente à réméré, préalablement inscrite dans le contrat, l’investisseur ne pourra pas mettre en vente le bien immobilier. En effet, aussitôt que la vente est signée et acceptée dans un cabinet notarial, ce dernier rembourse les dettes et la somme d'argent restante est reversée au vendeur. Une vente à réméré consiste en la vente d’un bien avec la possibilité de racheter le bien à un prix déterminé à l’avance.

En contrepartie, le vendeur reste l’occupant de son logement et maintient son droit de racheter son appartement ou sa maison en étant prioritaire à un montant désigné au préalable. Il importe pour l’investisseur que l’option de rachat proposée au propriétaire soit exercée dans un bref délai. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur peut, pour une durée légale de 5 années maximum, le plus souvent inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier vendu, en échange du montant principal et remboursement des frais.

La vente à réméré est un contrat de vente signé entre deux parties : le propriétaire vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur : un investisseur. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de bien, c’est une vraie vente immobilière. Le prix de rachat est décidé entre les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le prix de rachat est fixé librement par les deux parties et est présent dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix sera de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

Le contrat pour une vente à réméré doit être fait par un notaire qui contrôlera que le vendeur parviendra racheter son bien à une date ultérieure. Le vendeur en quête de liquidités reçoit le solde correspondant à la vente à réméré et peut alors régler ses dettes. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, le montant de l'indemnité d'occupation mensuelle, la valeur de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Lorsqu'le propriétaire est accablé par ses créances, faire appel à une vente à réméré est la dernière alternative après le réaménagement de la dette et la demande d’un délai de grâce. L’indemnité d’occupation est réglée par le vendeur à l’investisseur pour la période du contrat. En le notifiant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur aura l'opportunité de racheter son bien immobilier à une date prédéfinie.

Durant toute la période du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation du logement. Quand l’option de rachat est utilisée dans les délais impartis, le contrat de vente et le transfert de propriété sont alors annulés. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d'une vente à réméré avec option de rachat et son prix est fixé par les deux parties. Une vente à réméré vous permettra de mettre en vente un bien mais de pouvoir le racheter dans un futur proche.