Rachat de crédits FICP propriétaire à Gardanne (13120)

Vente à réméré à Gardanne

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Gardanne et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Gardanne (13120) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Gardanne qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Gardanne sont :

  • Résidence principale à Gardanne
  • Résidence secondaire ou locative à Gardanne (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Gardanne (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Gardanne

Etude Gratuite Vente à Réméré

Il est important de comprendre les points importants de l’opération, les principes généraux et comment fonctionne la vente à réméré avec option de rachat. Dans la conjoncture économique, le recours à une vente à réméré peut convenir à des personnes qui connaissent des soucis financiers. Dans la pratique, la vente à réméré accorde au vendeur la possibilité de racheter son bien dans un laps de temps de 6 mois à 5 années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Toutefois, contrairement à une vente traditionnelle, une vente à réméré va permettre racheter votre appartement ou maison dans un laps de temps imposé. La vente à réméré se distingue de la vente ordinaire particulièrement employée par les financiers qui désirent financer à nouveau des biens immobiliers étant donné que cela offre la possibilité à un propriétaire de vendre temporairement sa maison ou son appartement à un spécialiste. Cette indemnité d’occupation peut être payée à l'avance si le réméré est en mesure de payer ou peut être réglée par le vendeur si ses moyens mensuels sont suffisants.

Pendant toute la durée de la vente à réméré, préalablement inscrite dans le contrat, l’investisseur ne sera pas en mesure de mettre en vente le bien immobilier. Elle permet aux propriétaires qui font face à une situation financière difficile de refinancer leurs dettes ou de disposer de liquidités. Une vente à réméré est plus recommandée aux personnes en difficulté financière ayant besoin d'argent pour payer une dette.

En compensation, le vendeur habite dans son logement et maintient son droit de racheter sa propriété en étant prioritaire à un montant décidé dès le départ. Il est important pour l'acheteur que l’option de rachat offerte au vendeur soit destinée à être exercée dans un bref délai. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien dans un laps de temps déterminé.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à un rachat de crédit. La vente à réméré n’est pas un crédit garanti par un transfert de bien, c’est une vraie vente immobilière. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent rester raisonnables au niveau de la valeur du bien. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix peut être de 10 à 40 % inférieur à la valeur du bien.

La vente à réméré est l’une des solutions les plus courantes adoptées par personnes propriétaires possédant un ou plusieurs biens immobiliers et dont la condition financière est devenue difficile. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai défini, l’acheteur devient totalement propriétaire. Les paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le coût de l'indemnité d'occupation du bien, le montant de la levée d'option de rachat et la durée.

Lorsqu'le propriétaire est dans une situation financière complexe, faire appel à une vente à réméré est la dernière alternative après la réorganisation de la dette et la demande d’un délai de grâce accordé par le juge. A partir du moment où un vendeur désire racheter le bien dans le délai défini au préalable, sa faculté de rachat disparaît. L'acheteur peut exiger une somme supplémentaire lors de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière qui correspond à la différence entre la valeur marchande du bien au moment de la vente et celle du bien au moment du rachat.

Pendant la durée du réméré, la seule chose à payer est l'indemnité mensuelle d’occupation. Quand l’option de rachat est exercée dans le délai défini en amont, elle annule de ce fait le contrat de vente et le transfert de propriété. Si le propriétaire initial ne peut pas racheter son bien, l'investisseur devient aussitôt le propriétaire.

Son principe est de permettre au débiteur de retrouver la pleine propriété de son bien en signant un acte de rachat dans un délai préalablement déterminé. Utilisée en général lors de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré avec option de rachat propose au propriétaire vendeur l'opportunité de racheter son bien.