Rachat de crédits FICP propriétaire à Arles (13200)

Vente à réméré à Arles

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Arles et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Arles (13200) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Arles qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Arles sont :

  • Résidence principale à Arles
  • Résidence secondaire ou locative à Arles (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Arles (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Arles

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire initial qui contrôle la date de rachat en supprimant l’option de rachat aussitôt qu’il a l'opportunité de le faire. C’est un mécanisme juridique qui se déroule en plusieurs phases. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le prix de rachat avec une clause de rachat.

De nos jours, la vente à réméré est connue sous le nom de vente avec option de rachat exclusive. Le prix varie en fonction du bien, de sa localisation et des exigences du propriétaire. Cette honoraire d’occupation peut être réglée à l'avance si le réméré est en mesure de payer ou peut être réglée par le vendeur si ses revenus mensuels sont corrects.

Le vendeur peut renoncer à ses droits en revanche il perd alors son appartement ou sa maison. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Pour toute demande, il convient d’évaluer votre situation avant de vendre votre bien immobilier avec option de rachat.

En contrepartie, le vendeur reste l’occupant de son bien et conserve son droit de racheter son appartement ou sa maison en étant prioritaire à un montant déterminé en amont. Il est primordial pour l'acheteur que l’option de rachat offerte au vendeur soit exercée dans un court délai. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur se réserve le droit, pour une durée légale de 5 années maximum, en pratique généralement inférieure à 2 ans, de reprendre le bien vendu, après restitution du prix principal et remboursement des frais.

La vente à réméré est un contrat de vente conclu entre le vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur c'est à dire un investisseur. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est pas un rachat de crédit. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentique par lequel le vendeur se réserve le droit de racheter son bien immobilier dans un laps de temps défini en remboursant à l'investisseur la somme principal et les dépenses de son investissement. Le prix de rachat est fixé librement par les deux parties et est présent dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % inférieur à la valeur du bien.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le propriétaire pourra racheter son bien à une date ultérieure. Le vendeur ne levant pas l’option de rachat dans le délai défini, l’acheteur devient alors propriétaire. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, le montant de l'indemnité d'occupation du logement, le montant de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Les experts attestent qu’il s’agit d’une formule de vente avantageuse pour le vendeur. Lorsqu’il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, un investisseur doit être raisonnablement sûr que l'investisseur pourra racheter le bien immobilier au plus tard dans le laps de temps inscrit dans le contrat qu'importe le moyen. Toutefois, la vente à réméré peut également se faire sur une résidence secondaire.

De fait, l'acheteur devient pleinement propriétaire le jour suivant la fin de la durée de rachat. Pour le rachat de sa propriété, le vendeur pourra signer un prêt auprès d'un établissement bancaire avec une option de rachat. Si le propriétaire initial n'arrive pas à racheter son bien immobilier, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Son prix d’achat peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et il est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Quand la situation financière est stable, il vous est possible d'emprunter une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.