Rachat de crédits FICP propriétaire à Chevigny-Saint-Sauveur (21800)

Vente à réméré à Chevigny-Saint-Sauveur

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Chevigny-Saint-Sauveur et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Chevigny-Saint-Sauveur (21800) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Chevigny-Saint-Sauveur qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Chevigny-Saint-Sauveur sont :

  • Résidence principale à Chevigny-Saint-Sauveur
  • Résidence secondaire ou locative à Chevigny-Saint-Sauveur (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Chevigny-Saint-Sauveur (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Chevigny-Saint-Sauveur

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, cependant le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien immobilier. Dans ce cas, le vendeur continue d’occuper son appartement ou sa maison et peut le racheter dans les 6 mois à 5 années. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le prix de rachat avec une clause de rachat.

A présent, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Certains souhaitent seulement avoir une estimation immobilière ou une valeur notariée. Cette indemnisation d’occupation peut être payée à l'avance si le réméré est en mesure de payer ou peut être réglée par le vendeur si ses revenus mensuels sont corrects.

De son côté, le vendeur peut laisser tomber son droit cependant il perd donc son bien. En pratique, dès que la vente est conclue dans un cabinet notarial, ce dernier rembourse les créances et la somme d'argent restante est reversée au vendeur. La vente à réméré est la vente d’un bien immobilier (appartement, maison) avec la possibilité de racheter le bien à un prix défini au préalable.

En compensation, le vendeur occupe son bien et maintient son droit de racheter son appartement ou sa maison prioritairement à un montant renseigné en amont. Il est plus réfléchi de prévoir dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée pendant la durée du réméré. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien dans un délai déterminé.

La vente à réméré est une vente de bien immobilier avec option de rachat du bien immobilier dans un laps de temps n'excédant pas 5 années sachant que le délai est souvent inférieur à deux ans. Le bien concerné par la vente à réméré est habituellement une maison ou un appartement qui est la résidence principale du vendeur et dans laquelle il désire séjourner. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent rester justes concernant l'estimation du bien. Le prix de rachat est déterminé librement par les parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix sera de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

Le réméré vous propose de sauver votre maison et de vous protéger. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le laps de temps déterminé au préalable, l'investisseur devient alors propriétaire. Le propriétaire pourra choisir de lever l'option de rachat aussitôt après avoir signé.

Les experts attestent que la vente à réméré avec option d'achat est une option avantageuse pour le vendeur. Quand il achète un bien immobilier avec une option de rachat, l'acheteur doit être raisonnablement sûr que l'investisseur pourra racheter le bien immobilier en respectant délai cité dans l'acte notarié quel que soit le moyen. L’investisseur peut réclamer des frais supplémentaires le jour de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre la valeur marchande du bien au moment de la vente et celle du bien au moment du rachat.

En signant un contrat de vente à réméré, la seule chose à payer est l'indemnité mensuelle d’occupation. Dans l'optique de racheter son bien, le vendeur prendra un prêt bancaire auprès d'une banque avec une option de rachat. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l'acheteur.

Le principe de la vente à réméré est de donner la chance à un propriétaire endetté de récupérer la pleine propriété de son habitation en signant un acte de rachat dans un laps de temps préalablement déterminé. Utilisée bien souvent à l'occasion de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré accorde au vendeur la chance de racheter son bien.