Rachat de crédits FICP propriétaire à Chevigny-Saint-Sauveur (21800)

Vente à réméré à Chevigny-Saint-Sauveur

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Chevigny-Saint-Sauveur et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Chevigny-Saint-Sauveur (21800) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Chevigny-Saint-Sauveur qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Chevigny-Saint-Sauveur sont :

  • Résidence principale à Chevigny-Saint-Sauveur
  • Résidence secondaire ou locative à Chevigny-Saint-Sauveur (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Chevigny-Saint-Sauveur (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Chevigny-Saint-Sauveur

Etude Gratuite Vente à Réméré

Comprenez les points importants de l’opération, les principes généraux et comment fonctionne cette vente immobilière. Dans cette situation, le vendeur continue d’occuper bien immobilier et a l'opportunité de le racheter dans un laps de temps de 6 mois à 5 ans. De manière générale, la vente à réméré est une option avantageuse en ce qui concerne les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont acquis de nombreuses dettes qu’ils ne pourront plus payer en fonction de leurs revenus.

Afin de mieux expliquer le principe, il convient de dire qu’il peut y avoir différents types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré concernant les biens immobiliers est probablement la plus connue. La vente à réméré avec option de rachat se différencie de la vente traditionnelle particulièrement exploitée par les financiers qui voulaient financer à nouveau un bien immobilier par le fait qu’elle va permettre à un propriétaire de vendre provisoirement son bien immobilier à un organisme spécialisé. La vente à réméré propose de nombreux points positifs, particulièrement pour une personne en situation d’endettement.

Durant toute la durée de la vente à réméré, initialement prévue dans le contrat, l’investisseur n'aura pas le droit de vendre le bien immobilier. En pratique, à partir du moment où la vente est conclue dans un cabinet notarial, le notaire paie les créances et la somme restante est reversée au vendeur. En tout état de cause, il convient d’évaluer votre situation et vos besoins avant de mettre en vente votre bien immobilier avec option de rachat.

En compensation, le vendeur habite dans son bien et maintient son droit de racheter son appartement ou sa maison en priorité à un montant décidé dès le départ. Il est primordial pour l’investisseur que l’option de rachat offerte au propriétaire soit exercée dans un court délai. Le vendeur peut toujours racheter le bien immobilier dans un délai déterminé.

La vente à réméré est une vente de bien immobilier avec une option de rachat du bien dans un laps de temps n'excédant pas 5 années mais il faut savoir que le délai n'excède pas les 24 mois. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré sera généralement une maison de l'investisseur et dans laquelle il veut continuer à vivre. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentifié chez le notaire dans lequel est stipulé que le propriétaire vendeur conserve le droit de racheter son bien immobilier pendant un laps de temps convenu en remboursant à l’acheteur le prix principal et les coûts de son investissement. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix est de 10 à 40 % inférieur à le prix du bien sur le marché.

Le réméré est un contrat qui vous propose de conserver votre maison et de protéger votre famille. Le vendeur en quête de liquidités encaisse le solde de la vente à réméré et peut ainsi se servir de l'argent perçu. Les paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'acheteur, les frais de l'indemnité d'occupation mensuelle, le prix de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Les ventes à réméré sont essentiellement effectuées sur des logements mais également sur des bureaux ou sur des terrains viabilisés. Pour tout achat d'un bien immobilier comportant une option de rachat, l'investisseur doit être raisonnablement sûr que le vendeur sera en mesure de racheter le bien au plus tard dans le laps de temps fixé dans le contrat qu'importe le moyen. L’investisseur peut réclamer une rallonge au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

S'il souhaite lever l'option de rachat de son bien, le propriétaire dispose d’un laps de temps précis, fixé antérieurement dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Dès que l’option de rachat est employée en temps voulu, elle annule de ce fait le contrat de vente et le transfert de propriété. La vente à réméré permet de préserver son patrimoine dans les situations financières difficiles.

Son prix d’achat peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé par les deux parties. Une vente à réméré vous va permettre de mettre en vente un bien immobilier avec la possibilité de le racheter dans un futur proche.