Rachat de crédits FICP propriétaire à Quetigny (21800)

Vente à réméré à Quetigny

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Quetigny et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Quetigny (21800) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Quetigny qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Quetigny sont :

  • Résidence principale à Quetigny
  • Résidence secondaire ou locative à Quetigny (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Quetigny (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Quetigny

Etude Gratuite Vente à Réméré

Conformément au code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, Toutefois le vendeur n'est pas dans l'obligation de racheter le bien immobilier. Au vu de la conjoncture économique actuelle, le vente à réméré peut convenir à certaines personnes connaissant des difficultés financières. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le prix de rachat avec une clause de rachat.

Aujourd’hui, la vente à réméré est connue sous le nom de vente avec option de rachat exclusive. Nombreux sont ceux qui ne demandent qu'un estimation immobilière ou une valeur notariée. Cette vente à réméré est seulement consacrée aux propriétaires qui se trouvent dans une situation bancaire délicate.

Durant toute la durée de la vente à réméré, initialement prévue dans le contrat, l'acheteur n'aura pas le droit de vendre le bien. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. En tout état de cause, il convient d’évaluer votre situation avant de vendre votre bien avec option de rachat.

En compensation, le vendeur habite dans son bien et conserve son droit de racheter sa propriété en étant prioritaire à un montant désigné dès le départ. Il est prudent de prévoir dans une clause spéciale de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée durant le réméré. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien immobilier dans un délai donné.

La vente à réméré est une vente immobilière avec une option de rachat du bien immobilier dans un délai n'excédant pas 5 années mais en pratique le délai étant inférieur à deux ans. La vente à réméré reste une réelle vente immobilière, ce n'est nullement un rachat de crédit. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentifié chez le notaire où le propriétaire vendeur se réserve le droit de racheter son bien pendant un laps de temps convenu en reversant à l'investisseur le montant principal et les coûts de son acquisition. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les parties et apparaît dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix est de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

La vente à réméré vous va permettre de préserver votre maison et de protéger votre patrimoine. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai défini, l'investisseur devient définitivement propriétaire. Le vendeur peut lever cette option instantanément après avoir signé.

Les ventes à réméré sont principalement réalisées sur des maisons ou des appartements mais aussi sur terrains ou bureaux. Quand un vendeur ne manifeste pas sa volonté de racheter le bien immobilier dans le laps de temps imparti, sa faculté de rachat disparaît. En le précisant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur sera en mesure de racheter son bien immobilier à une date ultérieure.

De fait, l'acheteur devient propriétaire à part entière le jour suivant la fin de la période de rachat. Lorsque l’option de rachat est utilisée dans le délai défini en amont, elle conduit à l’annulation du contrat de vente et du transfert de propriété. Si le propriétaire initial n'arrive pas à racheter son bien immobilier, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Son principe est de donner la possibilité au débiteur de conserver la pleine propriété de son bien par le biais d’un contrat avec option de rachat dans un délai préalablement défini. Après avoir retrouver une situation financière correcte, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.