Rachat de crédits FICP propriétaire à Portes-lès-Valence (26800)

Vente à réméré à Portes-lès-Valence

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Portes-lès-Valence et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Portes-lès-Valence (26800) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Portes-lès-Valence qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Portes-lès-Valence sont :

  • Résidence principale à Portes-lès-Valence
  • Résidence secondaire ou locative à Portes-lès-Valence (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Portes-lès-Valence (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Portes-lès-Valence

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, Toutefois la loi n’oblige jamais le vendeur à racheter le bien. C’est un système juridique composé de plusieurs étapes. De manière générale, la vente à réméré est une solution avantageuse adaptées à tous les propriétaires surendettés ou qui ont accumulé de nombreuses créances qu’ils ne vont pas pouvoir payer par rapport à leurs revenus mensuels.

Pour mieux comprendre le fonctionnement, il revient à dire qu’il y a différents types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré adaptées aux biens immobiliers est sans doute la plus utilisée. La vente à réméré se distingue de la vente traditionnelle particulièrement employée par les financiers qui souhaitent financer à nouveau un bien immobilier sachant qu'elle permet à un particulier de vendre momentanément son bien immobilier à un organisme spécialisé. Cette allocation d’occupation peut être réglée à l'avance si les finances du réméré le permettent ou peut être payée par le vendeur si ses revenus mensuels sont suffisants.

Le vendeur peut abandonner ses droits toutefois il renonce ainsi à son bien. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est plus recommandée aux propriétaires endettées pour rembourser une dette.

Une vente à réméré permet à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est facile de vendre un bien immobilier en vue de le récupérer ultérieurement en levant l'option de rachat. L'option de rachat est un engagement par lequel le vendeur a la possibilité, pour une durée légale de cinq ans maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier, contre restitution du montant principal et remboursement de divers frais.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit jamais être identifiée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. Le bien concerné par la vente à réméré sera habituellement une maison de l'investisseur et dans laquelle il désire habiter. Le contrat de vente à réméré est un contrat notarié par lequel le vendeur se réserve le droit de racheter son bien dans un laps de temps déterminé en remboursant à l'investisseur le montant principal et les coûts de son investissement. Le prix de rachat est défini librement par les parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % de moins que la valeur du bien.

Le réméré vous propose de sauver votre maison et de protéger votre patrimoine. Le propriétaire perçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut alors régler ses dettes. Le propriétaire a la possibilité de lever l'option de rachat tout de suite après la signature.

Lorsqu'un propriétaire est dans une situation financière complexe, faire appel à une vente à réméré est la dernière option après la réorganisation de la dette et la demande d’un délai de grâce. L’indemnité d’occupation est payée par le propriétaire à l'acheteur pour la période du contrat. En le précisant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur sera en mesure de racheter son bien à une date ultérieure.

Pendant la durée du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation. Dans l'optique de racheter son bien, le vendeur devra contracter un crédit auprès d'un établissement bancaire avec une option de rachat. Pour les personnes endettées ne trouvant plus d'issue, la vente à réméré avec option de rachat exclusive est le dernier espoir d’échapper à une vente aux enchères.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Une vente à réméré avec option de rachat vous permet de vendre un bien immobilier avec la possibilité de le racheter dans un futur proche.