Rachat de crédits FICP propriétaire à Lucé (28110)

Vente à réméré à Lucé

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Lucé et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Lucé (28110) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Lucé qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Lucé sont :

  • Résidence principale à Lucé
  • Résidence secondaire ou locative à Lucé (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Lucé (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Lucé

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire qui gère la date de rachat en supprimant l’option de rachat aussitôt qu’il peut. C’est un système juridique qui se fait en plusieurs paliers. La vente à réméré avec option de rachat accorde au vendeur la possibilité de racheter son bien immobilier dans un délai de six mois à cinq années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Aujourd’hui, la vente à réméré est aussi appelée vente avec option de rachat exclusive. La vente à réméré se différencie de la vente classique essentiellement exploitée par les financiers qui souhaitent refinancer un bien immobilier étant donné que cela propose à un particulier de vendre provisoirement son bien à un organisme spécialisé. La vente à réméré est exclusivement destinée aux personnes qui doivent faire face à une situation financière délicate.

Pendant toute la durée de la vente à réméré, prévue dans le contrat, l'acheteur ne sera pas en mesure de vendre le bien. Bien entendu, dès que la vente est signée et acceptée dans un cabinet notarial, ce dernier rembourse les créances et le solde est payé au vendeur. Une vente à réméré est la vente d’un bien immobilier (appartement, maison) avec option de rachat à un prix défini en amont.

Evitez la saisie de votre bien immobilier par le biais de la vente à réméré. Il importe pour l'acheteur que l’option de rachat offerte au vendeur soit utilisée dans un bref délai. Le vendeur peut toujours racheter le bien dans un délai donné.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit pas être identifiée à un rachat de crédit. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est en aucun cas un rachat de crédit. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentique dans lequel est stipulé que le vendeur se réserve le droit de racheter son bien dans un laps de temps convenu en remboursant à l'investisseur le prix principal et les frais de son acquisition. Le prix de rachat est défini en totale liberté par le vendeur et l’acheteur et figure dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, dont le prix est de 10 à 40 % inférieur à le prix du bien sur le marché.

Le rachat est la solution la plus choisie par les propriétaires de biens immobiliers et dont la condition financière est devenue difficile. Le vendeur ne levant pas l’option de rachat dans le délai imparti, l’acheteur devient définitivement propriétaire. Les paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, le coût de l'indemnité d'occupation mensuelle, la valeur de la levée d'option de rachat et la durée.

Les ventes à réméré sont en majorité réalisées sur des biens comme une maison ou un appartement mais également sur des biens tels des bureaux ou des terrains. A partir du moment où un vendeur ne manifeste pas sa volonté de racheter le bien immobilier dans le laps de temps préalablement déterminé, sa faculté de rachat disparaît. L’investisseur peut exiger des frais supplémentaires lors de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre la valeur du bien immobilier au moment de la vente et du rachat.

En signant un contrat de vente à réméré, la seule chose à payer est l'indemnité mensuelle d’occupation du logement. Lorsque l’option de rachat est employée en temps voulu, le contrat de vente et le transfert de propriété sont alors annulés. Si le propriétaire initial n'arrive pas à racheter son bien, l'investisseur devient immédiatement le propriétaire.

Son prix d’achat peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé par les deux parties. Quand la situation financière est stable, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier que vous avez vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.