Rachat de crédits FICP propriétaire à Lucé (28110)

Vente à réméré à Lucé

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Lucé et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Lucé (28110) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Lucé qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Lucé sont :

  • Résidence principale à Lucé
  • Résidence secondaire ou locative à Lucé (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Lucé (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Lucé

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat exclusive, cela dit, la loi n’oblige pas le vendeur à racheter le bien immobilier. Au vu de la conjoncture économique, le recours à une vente à réméré peut intéresser des personnes ayant des soucis bancaires. De manière générale, la vente à réméré est une solution avantageuse concernant les propriétaires surendettés ou qui ont contracté des dettes qu’ils ne vont pas pouvoir rembourser par rapport à leurs revenus.

En revanche, contrairement à une vente traditionnelle, une vente à réméré vous permet de racheter le bien dans un délai imposé. Le prix dépend du bien, de sa situation géographique et des exigences du vendeur. La vente à réméré est seulement consacrée aux propriétaires qui se trouvent dans une situation financière très compliquée.

Concernant le vendeur, il peut renoncer à ses droits cependant il renonce alors à son bien. Bien entendu, aussitôt que la vente est signée dans un cabinet notarial, celui-ci acquitte les créances et la somme d'argent restante est versée au vendeur. En fait, une vente à réméré consiste en la vente d’un bien immobilier avec la possibilité de racheter le bien à un montant déterminé au préalable.

Une vente à réméré propose à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est primordial pour l’investisseur que l’option de rachat offerte au propriétaire soit destinée à être exercée dans un court laps de temps. L'option de rachat est un contrat par lequel le propriétaire peut, pour une durée légale de cinq ans maximum, en général inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier vendu, contre restitution du montant initial et remboursement des différents frais annexes.

La vente avec option de rachat ne doit pas être comparée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré sera généralement une maison ou un appartement qui est la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il veut continuer à vivre. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent être raisonnables par rapport à la valeur estimée du bien. Le prix de rachat est fixé librement par les deux parties et figure dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

Le rachat reste la meilleure option pour les propriétaires de biens immobiliers et dont la situation financière est devenue difficile. Le vendeur en quête de liquidités encaisse le solde correspondant à la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, les frais de l'indemnité d'occupation du logement, le montant de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Les ventes à réméré sont essentiellement réalisées sur des logements mais aussi sur terrains ou bureaux. L’indemnité d’occupation du logement est réglée par le vendeur à l’investisseur pour la période du contrat. L'acheteur peut réclamer des frais supplémentaires au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière qui correspond à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Dans la logique des choses, l’investisseur devient propriétaire à part entière le lendemain de la fin de la date de rachat. S'il souhaite racheter son bien immobilier, le vendeur prendra un prêt bancaire auprès d’une institution financière en incluant une option de rachat. Après avoir chercher toutes les possibilités, la vente à réméré avec faculté de rachat est la dernière solution pour éviter la liquidation des biens.

Un propriétaire qui est endetté et/ou qui a un besoin urgent d’argent va pouvoir vendre son logement en mettant une option de rachat. Une vente à réméré avec option de rachat vous propose de vendre un bien avec la possibilité de son rachat plus tard.