Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Malo (35400)

Vente à réméré à Saint-Malo

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Malo et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Malo (35400) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Malo qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Malo sont :

  • Résidence principale à Saint-Malo
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Malo (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Malo (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Malo

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire initial qui choisit la date de rachat en supprimant l’option de rachat sitôt qu’il a la possibilité de le faire. Dans la conjoncture économique, le vente à réméré peut intéresser des personnes connaissant des soucis de trésorerie. En règle générale, la vente à réméré est une alternative avantageuse pour les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont acquis de nombreuses dettes qu’ils ne peuvent plus rembourser en fonction de leurs revenus mensuels.

Pour mieux expliquer comment cela fonctionne, il convient de dire qu’il y a divers types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré des biens immobiliers est assurément la plus connue. Certains ne demandent qu'un estimation immobilière ou une valeur notariée. La vente à réméré est seulement consacrée aux personnes qui se trouvent dans une situation financière difficile.

Au cours de toute la durée de la vente à réméré, initialement prévue dans le contrat, l'acheteur ne pourra pas mettre en vente le bien immobilier. En pratique, à partir du moment où la vente est conclue dans un cabinet notarial, ce dernier acquitte les dettes et la somme restante est reversée au vendeur. Une vente à réméré correspond à la vente d’un bien avec option de rachat à un tarif fixé à l’avance.

En contrepartie, le vendeur occupe son logement et préserve son droit de racheter sa maison en priorité à un montant désigné dès le départ. Il est possible de vendre un bien immobilier en vue de le reprendre ultérieurement par la levée d’option de rachat. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien immobilier dans un délai donné.

La vente à réméré est un contrat de vente signé entre le propriétaire vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur c'est à dire un investisseur. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une réelle vente immobilière. Le prix de rachat est défini entre les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le principe de la vente à réméré reste très utile pour les personnes endettées car il permettra d’obtenir des fonds avec mise en garantie momentanée de sa propriété.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le propriétaire parviendra racheter son bien immobilier ultérieurement. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai imparti, l’acheteur devient alors propriétaire. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'acheteur, les frais de l'indemnité d'occupation mensuelle, le montant de la levée d'option de rachat et la durée.

Les experts pensent que la vente à réméré est une solution intéressante à tous les niveaux pour le vendeur. Pour tout achat d'un bien immobilier comportant une option de rachat, un investisseur doit être raisonnablement sûr que l'investisseur aura les moyens de racheter le bien immobilier au maximum dans le délai défini dans l’acte qu'importe le moyen. L'acheteur peut réclamer une somme supplémentaire au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière qui correspond à la différence entre la valeur du bien immobilier au moment de la vente et du rachat.

Pendant la durée du réméré, vous ne devrez payer qu’une indemnité mensuelle d’occupation du logement. Pour signer une vente à réméré, une vérification réalisée par un expert agréé par le tribunal, peut être exigée par l’investisseur. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Le prix d'achat du bien peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Une vente à réméré vous permettra de mettre en vente un bien immobilier avec la possibilité de le racheter plus tard.