Rachat de crédits FICP propriétaire à Vitré (35500)

Vente à réméré à Vitré

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Vitré et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Vitré (35500) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Vitré qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Vitré sont :

  • Résidence principale à Vitré
  • Résidence secondaire ou locative à Vitré (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Vitré (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Vitré

Etude Gratuite Vente à Réméré

Il est important de comprendre tous les détails de l’opération, les principes généraux et comment fonctionne cette vente particulière. Dans ce cas, le vendeur vit toujours dans bien immobilier et il lui est possible de le racheter dans laps de temps 6 mois à 5 ans. En règle générale, la vente à réméré avec option de rachat propose au propriétaire vendeur l'opportunité de racheter son bien immobilier dans un délai de six mois à cinq années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Pour mieux expliquer comment cela fonctionne, il convient de dire qu’il existe plusieurs types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré des biens immobiliers est sans doute la plus connue. La vente à réméré se différencie de la vente ordinaire souvent utilisée par les spécialistes qui désirent financer à nouveau un bien immobilier étant donné que cela permettra à un propriétaire de vendre provisoirement sa maison ou son appartement à un organisme spécialisé. Cette allocation d’occupation peut être réglée à l'avance si la trésorerie du réméré est suffisante ou peut être versée par le vendeur si ses revenus mensuels sont suffisants.

Au cours toute la phase suivant la date de signature, le bien ne peut être vendu par l’investisseur et il n’a aucune possibilité d’évincer le vendeur. Bien entendu, aussitôt que la vente est signée dans un cabinet notarial, le notaire rembourse les créances et la somme d'argent restante est payée au vendeur. En tout état de cause, il convient d’évaluer votre situation avant de mettre en vente votre propriété avec option de rachat.

En compensation, le vendeur reste l’occupant de son logement et conserve son droit de racheter sa propriété prioritairement à un montant décidé dès le départ. Il est important pour l’investisseur que l’option de rachat offerte au vendeur soit exercée dans un bref laps de temps. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien immobilier dans un délai déterminé.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré sera en général une maison ou un appartement qui est la résidence principale du vendeur et dans laquelle il souhaite habiter. Le prix de rachat est décidé entre les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le prix de rachat est fixé librement par les deux parties et est présent dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix peut être de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

La vente à réméré est l’une des solutions les plus courantes adoptées par les propriétaires de biens immobiliers dont la condition financière est compliquée. Le propriétaire perçoit le solde correspondant à la vente à réméré et peut ainsi se servir de l'argent perçu. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le coût de l'indemnité d'occupation du bien, le montant de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Lorsqu'un propriétaire est endetté, une vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce accordé par le juge. Pour tout achat d'un bien immobilier comportant une option de rachat, l'investisseur doit être raisonnablement sûr que l'investisseur pourra racheter le bien immobilier au maximum dans le délai inscrit dans l’acte peu importe le moyen. L'acheteur peut exiger une rallonge le jour de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière qui correspond à la différence entre la valeur marchande du bien au moment de la vente et celle du bien au moment du rachat.

Par principe, l'acheteur devient propriétaire à part entière le jour suivant la fin de la date de rachat. Pour le rachat de sa propriété, le vendeur pourra signer un prêt auprès d'une banque en incluant une option de rachat. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien, l'investisseur devient alors le propriétaire.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Utilisée généralement à l'occasion de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré avec option de rachat exclusive propose au propriétaire vendeur la possibilité de racheter son bien immobilier.