Rachat de crédits FICP propriétaire à Tarnos (40220)

Vente à réméré à Tarnos

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Tarnos et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Tarnos (40220) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Tarnos qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Tarnos sont :

  • Résidence principale à Tarnos
  • Résidence secondaire ou locative à Tarnos (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Tarnos (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Tarnos

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire initial qui contrôle la date de rachat en supprimant l’option de rachat au moment où qu’il peut. Etant donné la conjoncture économique, le vente à réméré peut convenir à certains propriétaires connaissant des problèmes de trésorerie. En général, la vente à réméré est une alternative avantageuse des propriétaires surendettés ou qui ont accumulé des créances qu’ils n'arrivent plus à rembourser en fonction de leurs revenus mensuels.

Cependant, contrairement à une vente normale, une vente à réméré peut vous permettre de racheter votre bien immobilier dans un laps de temps imposé. Certaines personnes se contentent d’une d’estimation immobilière ou d’une valeur notariée. La vente à réméré offre différents avantages, en particulier pour quelqu'un endetté.

De son côté, le vendeur peut renoncer à son droit cependant il renonce ainsi à son bien. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est souvent recommandée aux personnes qui ont un besoin urgent de financement pour payer une dette.

Evitez la saisie immobilière par le biais de la vente à réméré. Il est important de prévoir dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée pendant la durée du réméré. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur peut, pour une période légale de 5 ans au maximum, en général inférieure à 24 mois, de reprendre le bien vendu, en échange du montant principal et remboursement des différents frais annexes.

La vente à réméré est un contrat signé entre le vendeur d’un bien et l’acheteur qui est en l’occurrence un investisseur. Le bien concerné par la vente à réméré sera généralement une maison du vendeur et dans laquelle il souhaite continuer à vivre. Le contrat de vente à réméré est un contrat notarié où le vendeur se réserve le droit de racheter son bien dans un laps de temps déterminé en reversant à l'investisseur le montant principal et les dépenses de son investissement. Le prix de rachat est défini en totale liberté par le vendeur et l’acheteur et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % de moins que la valeur du bien.

Le réméré est un contrat qui vous permettra de conserver votre maison et de vous protéger. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai imparti, l'investisseur devient alors propriétaire. Les clauses de rachat du bien immobilier doivent être identifiées sans équivoque en amont la vente initiale avec option de rachat.

Les spécialistes pensent que la vente à réméré avec option d'achat est une option qui profite en tout point au vendeur. Lorsqu’il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, un investisseur doit être sûr que le vendeur pourra racheter le bien en respectant délai fixé dans l'acte notarié qu'importe le moyen. En le précisant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur pourra racheter son bien à une date prédéfinie.

Pendant la durée du réméré, vous ne devrez payer qu’une indemnité mensuelle d’occupation. Dans l'optique de racheter sa propriété, le vendeur pourra signer un prêt bancaire auprès d’une institution financière an ajoutant une option de rachat. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, l'investisseur devient immédiatement le propriétaire.

Le prix d'achat du bien peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et il est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Quand la situation financière est stable, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.