Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Just-Saint-Rambert (42170)

Vente à réméré à Saint-Just-Saint-Rambert

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Just-Saint-Rambert et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Just-Saint-Rambert (42170) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Just-Saint-Rambert qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Just-Saint-Rambert sont :

  • Résidence principale à Saint-Just-Saint-Rambert
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Just-Saint-Rambert (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Just-Saint-Rambert (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Just-Saint-Rambert

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire initial qui contrôle la date de rachat en supprimant l’option de rachat sitôt qu’il peut. Dans cette situation, le vendeur continue d’occuper son bien et a l'opportunité de le racheter dans un laps de temps de 6 mois à 5 années. En règle générale, la vente à réméré propose au propriétaire vendeur la possibilité de racheter son bien dans un laps de temps de six mois à cinq années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

A présent, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Certains ne demandent qu'un estimation immobilière ou une valeur notariée. La vente à réméré propose de nombreux points positifs, particulièrement pour quelqu'un endetté.

Pendant toute la durée qui suit la date de signature, le bien ne peut pas être vendu par l'acheteur et il n’a aucune possibilité de mettre dehors le vendeur. Elle permet aux propriétaires qui ont épuisé les recours bancaires de les aider face à leurs problèmes bancaires. En tout état de cause, il revient d’évaluer votre situation financière avant de vendre votre bien avec option de rachat.

Une vente à réméré propose à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il importe pour l'acheteur que l’option de rachat offerte au vendeur soit exercée dans un court délai. L'option de rachat est un engagement par lequel le propriétaire peut, pour une durée légale de cinq ans au maximum, en général inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier, contre restitution du prix principal et remboursement de divers frais.

La vente à réméré est un contrat signé entre le vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur : un investisseur. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré sera le plus souvent une maison du vendeur et dans laquelle il souhaite continuer à vivre. Le contrat de vente à réméré est un contrat notarié où le vendeur se réserve le droit de racheter son bien immobilier durant un laps de temps défini en reversant à l’acheteur la somme principal et les coûts de son investissement. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par les deux parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix est de 10 à 40 % inférieur à la valeur du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le vendeur sera en mesure racheter son bien à une date ultérieure. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai défini, l'investisseur devient totalement propriétaire. Le propriétaire pourra choisir de lever l'option de rachat instantanément après la signature.

Les ventes à réméré sont en majorité faites sur des logements mais aussi sur terrains ou bureaux. Lorsqu’il achète un bien immobilier avec une option de rachat, un investisseur doit être sûr que le vendeur aura les moyens de racheter le bien immobilier au plus tard dans le délai inscrit dans l'acte notarié quel que soit le moyen. Malgré tout, la vente à réméré peut aussi porter sur un bien en location.

S'il souhaite lever l'option de rachat de son bien immobilier, le propriétaire dispose d’un certain temps précis, fixé antérieurement dans le contrat de vente. Pour conclure une vente à réméré, une estimation réalisée par un expert mandaté par le tribunal, peut être demandée par l'acheteur. Si le propriétaire initial n'arrive pas à racheter son bien immobilier, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Le fonctionnement de la vente à réméré est de donner la possibilité à un propriétaire endetté de conserver la pleine propriété de son habitation par le biais d’un acte de rachat dans un délai préalablement défini. Quand la situation financière est stable, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du logement vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.