Rachat de crédits FICP propriétaire à Roche-la-Molière (42230)

Vente à réméré à Roche-la-Molière

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Roche-la-Molière et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Roche-la-Molière (42230) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Roche-la-Molière qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Roche-la-Molière sont :

  • Résidence principale à Roche-la-Molière
  • Résidence secondaire ou locative à Roche-la-Molière (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Roche-la-Molière (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Roche-la-Molière

Etude Gratuite Vente à Réméré

Il est important de comprendre les points importants de l’opération, les principes généraux et le fonctionnement de cette vente immobilière. Etant donné la conjoncture actuelle, le recours à une vente à réméré peut convenir à certaines personnes connaissant des difficultés bancaires. En général, la vente à réméré est une option intéressante pour les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont contracté de nombreuses créances qu’ils ne pourront plus payer par rapport à leurs revenus.

Ceci étant, à contrario d'une vente traditionnelle, une vente à réméré va permettre racheter votre bien immobilier dans un délai imposé. La vente à réméré se distingue de la vente ordinaire souvent employée par les financiers qui souhaitent financer à nouveau des biens immobiliers sachant qu'elle offre l'opportunité à un propriétaire de vendre temporairement sa maison ou son appartement à un organisme spécialisé. La vente à réméré est uniquement consacrée aux personnes qui se trouvent dans une situation financière délicate.

Au cours toute la phase qui suit la date de signature, le bien ne peut être vendu par l’investisseur et il ne peut pas évincer le vendeur. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Avant toute chose, il appartient d’évaluer votre situation avant de mettre en vente votre bien immobilier avec option de rachat.

Evitez la saisie de votre bien immobilier avec la vente à réméré. Il importe pour l'acheteur que l’option de rachat proposée au vendeur soit destinée à être exercée dans un court laps de temps. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur peut, pour une durée légale de 5 ans au maximum, en général inférieure à 2 ans, de reprendre le bien vendu, après restitution du prix principal et remboursement de divers frais.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être comparée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est nullement un rachat de crédit. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix sera de 10 à 40 % inférieur à la valeur du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le vendeur sera en mesure racheter son bien immobilier ultérieurement. La vente à réméré permet à l’acquéreur de recevoir de l’argent directement et ensuite de vendre sa propriété sur le marché de l'immobilier. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, le coût de l'indemnité d'occupation du logement, le prix de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Les ventes à réméré sont en majorité faites sur des biens comme une maison ou un appartement mais aussi sur terrains ou bureaux. Quand un vendeur désire racheter le bien dans le laps de temps défini au préalable, sa faculté de rachat disparaît. Par le biais d’un contrat de vente signé devant un notaire, le vendeur aura le choix de racheter son bien à une date prédéfinie.

Pour lever l'option de rachat de son bien immobilier, le propriétaire bénéficie d’un laps de temps précis, fixé préalablement dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Pour réaliser une vente à réméré, une estimation exécutée par un expert mandaté par le tribunal, peut être demandée par l'acheteur. Si le vendeur n'arrive pas à racheter son bien immobilier, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Un propriétaire endetté à l'opportunité de vendre son logement avec une option de rachat. Une fois que votre situation financière est rétablie, vous pourrez alors empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien immobilier que vous avez vendu à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.