Rachat de crédits FICP propriétaire à Hagondange (57300)

Vente à réméré à Hagondange

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Hagondange et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Hagondange (57300) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Hagondange qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Hagondange sont :

  • Résidence principale à Hagondange
  • Résidence secondaire ou locative à Hagondange (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Hagondange (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Hagondange

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat exclusive, en revanche le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien. Etant donné la conjoncture économique actuelle, le recours à une vente à réméré peut convenir à des personnes qui connaissent des soucis de trésorerie. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le montant de rachat avec une clause de rachat.

Toutefois, à contrario d'une vente normale, une vente à réméré va permettre racheter le bien immobilier dans un laps de temps fixé. La vente à réméré se différencie de la vente traditionnelle particulièrement utilisée par les financiers qui veulent financer à nouveau un bien immobilier sachant qu'elle donne la possibilité à un particulier de vendre temporairement son bien à un spécialiste. Cette allocation d’occupation peut être prépayée si la trésorerie du réméré est suffisante ou peut être versée par le vendeur si ses revenus mensuels sont corrects.

Durant toute la durée qui suit la date de signature, le bien immobilier ne peut être vendu par l’investisseur et il ne peut pas expulser le propriétaire. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. En fait, une vente à réméré consiste en la vente d’un bien avec option de rachat à un montant défini à l’avance.

En contrepartie, le vendeur habite dans son bien immobilier et préserve son droit de racheter sa propriété prioritairement à un prix décidé au préalable. Il importe pour l’investisseur que l’option de rachat offerte au propriétaire soit utilisée dans un court délai. L'option de rachat est un contrat par lequel le propriétaire a la possibilité, pour une durée légale de cinq années au maximum, en général inférieure à 2 ans, de reprendre le bien vendu, en échange du prix initial et remboursement de divers frais.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit pas être comparée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré sera habituellement la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il désire continuer à vivre. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien immobilier en vente à réméré doivent rester justes par rapport à la valeur estimée du bien. Le principe de la vente à réméré apparaît avantageux pour les personnes endettées car il permet d’obtenir de l'argent avec mise en garantie momentanée de son bien immobilier.

Le contrat pour une vente à réméré doit être fait par un notaire qui contrôlera que le vendeur sera en mesure racheter son bien immobilier dans quelques temps. Le propriétaire perçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, les frais de l'indemnité d'occupation du logement, la valeur de la levée d'option de rachat et la durée.

Quand un propriétaire est endetté, faire appel à une vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce. Lorsqu’il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, un investisseur doit être sûr que le vendeur sera en mesure de racheter le bien en respectant délai inscrit dans l’acte quel que soit le moyen. Grâce à un contrat de vente signé devant un notaire, le vendeur pourra racheter son bien immobilier à une date ultérieure.

Pendant la durée du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation du logement. S'il souhaite racheter son bien, le vendeur pourra signer un crédit auprès d’une institution financière an ajoutant une option de rachat. Si le vendeur n'arrive pas à racheter son bien, l'investisseur devient aussitôt le propriétaire.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d'une vente à réméré avec option de rachat et le montant est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Utilisée en général lors de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré avec option de rachat exclusive donne au propriétaire la chance de racheter son bien immobilier.