Rachat de crédits FICP propriétaire à Lille (59000)

Vente à réméré à Lille

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Lille et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Lille (59000) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Lille qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Lille sont :

  • Résidence principale à Lille
  • Résidence secondaire ou locative à Lille (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Lille (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Lille

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, Toutefois le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien. Dès lors, le vendeur occupe toujours son appartement ou sa maison et a la possibilité de le racheter dans un délai de 6 mois à 5 années. En général, la vente à réméré est une alternative avantageuse des propriétaires en situation financière difficile ou qui ont contracté de lourdes dettes qu’ils ne vont pas pouvoir rembourser par rapport à leurs ressources.

Afin de mieux expliquer le principe, il appartient de dire qu’il y a différents types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré concernant les biens immobiliers est sans doute la plus connue. Cette dernière se différencie de la vente classique souvent exploitée par les spécialistes qui voulaient refinancer un bien immobilier étant donné que cela va permettre à un propriétaire de vendre provisoirement son bien immobilier à un organisme spécialisé. La vente à réméré est strictement destinée aux personnes qui se trouvent dans une situation financière difficile.

Au cours toute la phase suivant la date de signature, le bien ne peut être vendu par l’investisseur et il n’a aucune possibilité d'expulser le vendeur. En pratique, dès que la vente est conclue chez le notaire, le notaire acquitte les dettes et le solde est reversé au vendeur. La vente à réméré correspond à la vente d’un bien immobilier (appartement, maison) avec option de rachat à un montant déterminé à l’avance.

En compensation, le vendeur occupe son bien et préserve son droit de racheter sa maison en étant prioritaire à un montant décidé en amont. Il est primordial pour l’investisseur que l’option de rachat réservée au propriétaire soit destinée à être exercée dans un bref délai. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur peut, pour une période légale de cinq ans au maximum, le plus souvent inférieure à 2 ans, de reprendre le bien immobilier, contre restitution du montant principal et remboursement des frais.

La vente avec option de rachat ne doit pas être identifiée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une réelle vente immobilière. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le procédé de la vente à réméré est avantageux en cas de difficultés financières car il propose d’avoir du capital avec mise en garantie momentanée de son bien immobilier.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le propriétaire pourra racheter son bien immobilier dans quelques temps. Le vendeur encaisse le solde de la vente à réméré et peut ainsi se servir de l'argent perçu. Les conditions de rachat du bien sont censées être identifiées sans équivoque précédemment de la vente initiale avec option de rachat.

Les ventes à réméré sont en majorité réalisées sur des biens comme une maison ou un appartement mais également sur des bureaux ou sur des terrains viabilisés. Quand un vendeur souhaite racheter le bien dans le délai défini au préalable, sa faculté de rachat s’éteint. Toutefois, le réméré peut également concerner un bien en location.

En signant un contrat de vente à réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation. Pour signer une vente à réméré, une vérification faite par un expert agréé par le tribunal, peut être demandée par l’investisseur. Si le propriétaire initial n'arrive pas à racheter son bien, l'investisseur devient aussitôt le propriétaire.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et il est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Une fois que votre situation financière est rétablie, vous pourrez alors empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.