Rachat de crédits FICP propriétaire à Aulnoye-Aymeries (59620)

Vente à réméré à Aulnoye-Aymeries

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Aulnoye-Aymeries et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Aulnoye-Aymeries (59620) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Aulnoye-Aymeries qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Aulnoye-Aymeries sont :

  • Résidence principale à Aulnoye-Aymeries
  • Résidence secondaire ou locative à Aulnoye-Aymeries (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Aulnoye-Aymeries (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Aulnoye-Aymeries

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire qui gère la date de rachat en annulant l’option de rachat dès qu’il a la possibilité de le faire. Dans ce cas, le vendeur occupe toujours son appartement ou sa maison et a la possibilité de le racheter dans laps de temps 6 mois à 5 années. De manière générale, la vente à réméré est une solution avantageuse en ce qui concerne les propriétaires devant faire face à des créances ou qui ont contracté des créances qu’ils ne peuvent plus rembourser par rapport à leurs revenus.

Pour mieux expliquer comment cela fonctionne, il revient à dire qu’il existe plusieurs types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré pour les biens immobiliers est clairement la plus utilisée. Le prix va dépendre du bien, de sa situation géographique et des besoins du propriétaire. La vente à réméré est seulement consacrée aux personnes propriétaires qui se retrouvent dans une situation financière très compliquée.

Durant toute la durée du réméré, prévue dans le contrat, l’investisseur ne pourra pas vendre le bien immobilier. Elle propose aux propriétaires endettés de les aider face à leurs problèmes bancaires. Une vente à réméré est d'ordinaire recommandée aux personnes endettées pour rembourser une dette.

En compensation, le vendeur reste l’occupant de son bien et conserve son droit de racheter sa maison en priorité à un montant désigné au préalable. Il est plus réfléchi de prévoir dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant le réméré. Le vendeur peut toujours racheter le bien dans un laps de temps déterminé.

La vente à réméré est un contrat signé entre deux parties : le vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur c'est à dire un investisseur. Le bien immobilier faisant l’objet de la vente à réméré sera souvent une maison ou un appartement qui est la résidence principale du vendeur et dans laquelle il désire continuer à vivre. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent rester logiques concernant la valeur estimée du bien. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les deux parties et figure dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix est de 10 à 40 % inférieur à la valeur du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le propriétaire pourra racheter son bien immobilier ultérieurement. Le vendeur en quête de liquidités encaisse le solde correspondant à la vente à réméré et peut alors régler ses dettes. Les conditions de rachat du bien doivent être précisément identifiées avant la vente à réméré avec option de rachat.

Quand un propriétaire est dans une situation financière complexe, la vente à réméré est la dernière option après le réaménagement de la dette et la demande d’un délai de grâce accordé par le juge. L’indemnité d’occupation du bien est réglée par le propriétaire à l’investisseur pour la période du contrat. L'acheteur peut exiger une somme supplémentaire le jour de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière relatif à la différence entre la valeur marchande du bien au moment de la vente et celle du bien au moment du rachat.

Pour lever l'option de rachat de son bien, le vendeur bénéficie d’un délai précis, fixé antérieurement dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Pour réaliser une vente à réméré, une estimation exécutée par un expert mandaté par le tribunal, peut être demandée par l'acheteur. En choisissant la vente à réméré, vous sauvez votre patrimoine.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé par les deux parties. Quand la situation financière est stable, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien vendu sous contrat à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.