Rachat de crédits FICP propriétaire à Montataire (60160)

Vente à réméré à Montataire

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Montataire et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Montataire (60160) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Montataire qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Montataire sont :

  • Résidence principale à Montataire
  • Résidence secondaire ou locative à Montataire (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Montataire (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Montataire

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire initial qui contrôle la date de rachat en levant l’option de rachat aussitôt qu’il est en mesure de le faire. C’est un système juridique composé de plusieurs paliers. La vente à réméré offre au vendeur l'option de racheter son bien dans un délai de 6 mois à 5 années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Aujourd’hui, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. La vente à réméré avec option de rachat se distingue de la vente classique essentiellement exploitée par les financiers qui souhaitent financer à nouveau un bien immobilier étant donné que cela permet à un propriétaire de vendre provisoirement son bien à un spécialiste. Cette vente à réméré est exclusivement destinée aux propriétaires qui doivent faire face à une situation bancaire compliquée.

Pendant toute la phase qui suit la date de signature, le bien ne peut être vendu par l'acheteur et il ne peut pas évincer le propriétaire. Bien entendu, dès que la vente est signée et acceptée chez le notaire, celui-ci rembourse les dettes et le solde est versé au vendeur. En fait, une vente à réméré correspond à la vente d’un bien immobilier avec la possibilité de racheter le bien à un tarif déterminé au préalable.

En compensation, le vendeur habite dans son bien et conserve son droit de racheter son bien prioritairement à un montant renseigné au préalable. Il est possible de vendre un bien en vue de le récupérer ensuite par la levée d’option de rachat. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien immobilier dans un délai déterminé.

La vente avec option de rachat ne doit en aucun cas être comparée à un rachat de crédit. La vente à réméré n’est pas un crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une vraie vente immobilière. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente qui comprend une clause de rachat. La vente à réméré est utile en cas de difficultés financières car il permet d’encaisser des fonds avec mise en garantie momentanée de sa propriété.

La vente à réméré vous va permettre de sauver votre maison et de vous protéger. Le vendeur ne levant pas l’option de rachat dans le laps de temps défini, l’acheteur devient totalement propriétaire. Les paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le montant de l'indemnité d'occupation mensuelle, le montant de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Lorsqu'un propriétaire est endetté, une vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce. L’indemnité d’occupation du logement est payée par le vendeur à l'acheteur pour la période de la transaction. Au moment de la signature chez le notaire entre les deux parties, le vendeur aura le choix de racheter son bien à une date ultérieure.

En signant un contrat de vente à réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation du logement. S'il souhaite racheter son bien, le vendeur pourra signer un prêt auprès d'une banque en incluant une option de rachat. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien, l'investisseur devient tout de suite le propriétaire.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Une fois que votre situation financière est rétablie, vous pourrez alors empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.