Vente à Réméré à Villeurbanne (69100)

Vente à réméré à Villeurbanne

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Villeurbanne et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Villeurbanne (69100) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Villeurbanne qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Villeurbanne sont :

  • Résidence principale à Villeurbanne
  • Résidence secondaire ou locative à Villeurbanne (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Villeurbanne (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Villeurbanne

Etude Gratuite Vente à Réméré

Comprenez en quoi consiste l’opération, les principes généraux et comment fonctionne la vente à réméré avec option de rachat. C’est un mécanisme juridique composé de plusieurs phases. La vente à réméré propose au vendeur l'opportunité de racheter son bien immobilier dans un délai de 6 mois à 5 années moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

A présent, la vente à réméré est connue sous le nom de vente avec option de rachat exclusive. Nombreux sont ceux qui ne demandent qu'un estimation immobilière ou une valeur notariée. Cette vente à réméré est exclusivement consacrée aux propriétaires qui se retrouvent dans une situation financière délicate.

Au cours de toute la durée de la vente à réméré, prévue dans le contrat, l'acheteur ne sera pas en mesure de vendre le bien. La vente à réméré permet aux propriétaires qui ont épuisé les recours bancaires de les aider face à leurs problèmes bancaires. Avant toute chose, il appartient d’évaluer votre situation financière avant de mettre en vente votre propriété avec option de rachat.

En échange, le vendeur habite dans son bien immobilier et maintient son droit de racheter sa propriété en priorité à un prix défini au préalable. Il est prudent d'anticiper dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée durant la durée du réméré. L'option de rachat est une convention par laquelle le propriétaire a la possibilité, pour une durée légale de cinq années maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier vendu, contre restitution du prix principal et remboursement des différents frais annexes.

La vente à réméré est un contrat conclu entre deux parties : le vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur : un investisseur. La vente à réméré reste une réelle vente immobilière, ce n'est nullement un rachat de crédit. Le prix de rachat est décidé entre les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le procédé de la vente à réméré reste très pratique pour les personnes endettées car il propose d’avoir de l'argent avec mise en garantie momentanée de son bien immobilier.

Le réméré est un contrat qui vous propose de sauver votre maison et de vous protéger. Le réméré permettra à l’acquéreur d'avoir de l’argent immédiatement et de prendre ensuite son temps pour vendre son bien sur le marché de l'immobilier. Les conditions de rachat du bien immobilier sont censées être clairement identifiées précédemment de la vente à réméré.

Les ventes à réméré sont en majorité faites sur des logements mais également sur des bureaux ou sur des terrains viabilisés. A partir du moment où un vendeur désire racheter le bien immobilier dans le délai défini au préalable, son option de rachat disparaît. L’investisseur peut demander des frais supplémentaires lors de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre la valeur du bien immobilier au moment de la vente et du rachat.

Durant toute la période du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation. Pour réaliser une vente à réméré, une vérification exécutée par un expert agréé par le tribunal, peut être exigée par l'acheteur. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien, l'investisseur devient alors le propriétaire.

Le prix d'achat du bien peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et il est fixé par les deux parties. Une vente à réméré vous permet de vendre un bien immobilier mais de pouvoir le racheter dans l’avenir.