Rachat de crédits FICP propriétaire à Mont-Saint-Aignan (76130)

Vente à réméré à Mont-Saint-Aignan

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Mont-Saint-Aignan et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Mont-Saint-Aignan (76130) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Mont-Saint-Aignan qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Mont-Saint-Aignan sont :

  • Résidence principale à Mont-Saint-Aignan
  • Résidence secondaire ou locative à Mont-Saint-Aignan (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Mont-Saint-Aignan (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Mont-Saint-Aignan

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire initial qui choisit la date de rachat en supprimant l’option de rachat dès qu’il peut. C’est un dispositif juridique qui se déroule en plusieurs paliers. En général, la vente à réméré est une option avantageuse adaptées à tous les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont acquis de nombreuses dettes qu’ils ne vont pas pouvoir payer par rapport à leurs revenus mensuels.

En revanche, contrairement à une vente traditionnelle, une vente à réméré vous permet de racheter votre bien dans un laps de temps imposé. Certains se contentent d’une d’estimation immobilière ou d’une valeur notariée. Cette indemnisation d’occupation peut être payée à l'avance si les finances du réméré le permettent ou peut être versée par le vendeur si ses ressources mensuelles sont assez élevées.

Durant toute la phase qui suit la date de signature, le bien ne peut être vendu par l’investisseur et il ne peut pas expulser le propriétaire. Elle va permettre aux propriétaires qui ont épuisé les recours bancaires de les aider face à leurs problèmes bancaires. Pour toute demande, il revient d’évaluer votre situation et vos besoins avant de vendre votre propriété avec option de rachat.

Une vente à réméré propose à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est plus réfléchi d'anticiper dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant la durée du réméré. L'option de rachat est une convention par laquelle le vendeur a la possibilité, pour une durée légale de 5 ans maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien vendu, après restitution du prix principal et remboursement des frais.

La vente avec option de rachat ne doit jamais être identifiée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. La vente à réméré reste une réelle vente immobilière, ce n'est en aucun cas un rachat de crédit. Le contrat de vente à réméré est un contrat notarié dans lequel est stipulé que le propriétaire vendeur se garde le droit de racheter son bien immobilier dans un laps de temps convenu en remboursant à l’acheteur le prix principal et les coûts de son achat. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix sera de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

La vente à réméré est l’une des solutions les plus courantes adoptées par personnes propriétaires possédant un ou plusieurs biens immobiliers et dont la situation financière est compliquée. Le propriétaire encaisse le solde de la vente à réméré et peut ainsi se servir de l'argent perçu. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, les frais de l'indemnité d'occupation du bien, le prix de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Lorsqu'un propriétaire est endetté, faire appel à une vente à réméré est la dernière solution après la réorganisation de la dette et la demande d’un délai de grâce. A partir du moment où un vendeur ne manifeste pas sa volonté de racheter le bien immobilier dans le délai défini au préalable, sa faculté de rachat s’éteint. L'acheteur peut demander des frais supplémentaires lors de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière relatif à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Dans la logique des choses, l'acheteur devient pleinement propriétaire le jour suivant la fin de la date de rachat. Dans l'optique de racheter son bien, le vendeur devra contracter un prêt bancaire auprès d'une banque en incluant une option de rachat. Quand toutes les solutions ont été envisagées et étudiées, la vente avec faculté de rachat est le meilleur moyen d'échapper à la liquidation des biens.

Un propriétaire endetté va pouvoir mettre en vente son logement en incluant une une option de rachat. Une vente à réméré vous permettra de vendre un bien immobilier mais de pouvoir le racheter plus tard.