Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Germain-en-Laye (78100)

Vente à réméré à Saint-Germain-en-Laye

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Germain-en-Laye et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Germain-en-Laye (78100) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Germain-en-Laye qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Germain-en-Laye sont :

  • Résidence principale à Saint-Germain-en-Laye
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Germain-en-Laye (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Germain-en-Laye (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Germain-en-Laye

Etude Gratuite Vente à Réméré

Comprenez les points importants de l’opération, les principes généraux et comment fonctionne cette vente particulière. C’est un système juridique composé de plusieurs paliers. En règle générale, la vente à réméré accorde au vendeur la possibilité de racheter son bien immobilier dans un laps de temps de six mois à cinq années moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Aujourd’hui, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Certains souhaitent seulement avoir une estimation immobilière ou une valeur notariée. La vente à réméré est seulement consacrée aux propriétaires qui se retrouvent dans une situation bancaire compliquée.

Le vendeur peut renoncer à son droit en revanche il perd donc son appartement ou sa maison. Bien entendu, aussitôt que la vente est signée dans un cabinet notarial, ce dernier rembourse les créances et le solde est reversé au vendeur. Une vente à réméré est souvent préconisée aux propriétaires qui ont un besoin urgent de financement pour rembourser une dette.

En contrepartie, le vendeur reste l’occupant de son logement et maintient son droit de racheter son appartement ou sa maison en étant prioritaire à un montant décidé en amont. Il est important pour l’investisseur que l’option de rachat réservée au vendeur soit destinée à être exercée dans un court délai. L'option de rachat est un engagement par lequel le propriétaire peut, pour une durée légale de 5 ans au maximum, le plus souvent inférieure à 2 ans, de reprendre le bien vendu, contre restitution du prix initial et remboursement de divers frais.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit jamais être identifiée à un rachat de crédit. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré est généralement une maison du vendeur et dans laquelle il veut continuer à vivre. Le prix de rachat est déterminé entre les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le prix de rachat est fixé librement par le vendeur et l’acheteur et est présent dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix est de 10 à 40 % de moins que la valeur du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le propriétaire parviendra racheter son bien immobilier ultérieurement. Le vendeur perçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut alors régler ses dettes. Les conditions de rachat du bien sont censées être clairement identifiées précédemment de la vente à réméré avec option de rachat.

Les ventes à réméré sont en majorité effectuées sur des logements mais également sur des biens tels des bureaux ou des terrains. L’indemnité d’occupation du bien est réglée par le propriétaire à l'acheteur pour la période du contrat. L'acheteur peut exiger une somme supplémentaire au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière relatif à la différence entre la valeur du bien immobilier au moment de la vente et du rachat.

Pour lever l'option de rachat de son bien immobilier, le vendeur dispose d’un laps de temps précis, fixé préalablement dans le contrat de vente. Pour conclure une vente à réméré, une expertise exécutée par un expert agréé par le tribunal, peut être demandée par l'acheteur. Après avoir chercher toutes les possibilités, la vente avec option de rachat est le meilleur moyen d'échapper à une vente aux enchères.

Le principe de la vente à réméré est de donner la chance à un propriétaire endetté de conserver la pleine propriété de son bien par le biais d’un acte de rachat dans un laps de temps préalablement défini. Après avoir retrouver une situation financière correcte, vous pourrez alors empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.