Rachat de crédits FICP propriétaire à Triel-sur-Seine (78510)

Vente à réméré à Triel-sur-Seine

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Triel-sur-Seine et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Triel-sur-Seine (78510) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Triel-sur-Seine qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Triel-sur-Seine sont :

  • Résidence principale à Triel-sur-Seine
  • Résidence secondaire ou locative à Triel-sur-Seine (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Triel-sur-Seine (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Triel-sur-Seine

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire initial qui contrôle la date de rachat en annulant l’option de rachat sitôt qu’il peut. C’est un processus juridique composé de plusieurs étapes. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le montant de rachat avec une clause de rachat.

Pour mieux comprendre le fonctionnement, il convient de dire qu’il y a plusieurs types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré concernant les biens immobiliers est assurément la plus réputée. La vente à réméré se distingue de la vente traditionnelle souvent employée par les financiers qui voulaient refinancer un bien immobilier sachant qu'elle permet à un propriétaire de vendre provisoirement son bien à un établissement spécialisé. La vente à réméré est seulement consacrée aux personnes qui se retrouvent dans une situation bancaire très compliquée.

Pendant toute la durée du réméré, prévue dans le contrat, l’investisseur ne sera pas en mesure de mettre en vente le bien immobilier. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est d'ordinaire préconisée aux personnes endettées pour payer une dette.

En contrepartie, le vendeur habite dans son bien immobilier et conserve son droit de racheter sa maison en étant prioritaire à un montant défini en amont. Il est important d'anticiper dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant la durée du réméré. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien dans un laps de temps déterminé.

La vente à réméré est un contrat de vente signé entre le propriétaire vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur c'est à dire un investisseur. La vente à réméré reste une réelle vente immobilière, ce n'est en aucun cas un rachat de crédit. Le prix de rachat est décidé en toute liberté par les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est défini librement par le vendeur et l’acheteur et est présent dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

La vente à réméré est la solution la plus choisie par les propriétaires dont la situation financière est compliquée. Le vendeur en quête de liquidités reçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut ainsi se servir de l'argent perçu. Le propriétaire pourra choisir de lever l'option de rachat tout de suite après avoir signé.

Quand un propriétaire est endetté, faire appel à une vente à réméré est la dernière alternative après le réaménagement de la dette et la demande d’un délai de grâce. Pour tout achat d'un bien immobilier avec une option de rachat, l'investisseur doit être raisonnablement sûr que le vendeur pourra racheter le bien en respectant délai cité dans l'acte notarié peu importe le moyen. L’investisseur peut demander des frais supplémentaires lors de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Dans la logique des choses, l’investisseur devient propriétaire à part entière le jour suivant la fin de la durée de rachat. Quand l’option de rachat est utilisée dans les délais impartis, elle annule de ce fait le contrat de vente et le transfert de propriété. Si le propriétaire initial ne peut pas racheter son bien, l'investisseur devient alors le propriétaire.

Le prix d'achat du bien peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Après avoir retrouver une situation financière correcte, vous pourrez alors empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien vendu sous contrat à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.