Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83470)

Vente à réméré à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83470) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume sont :

  • Résidence principale à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat, en revanche le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien. Au vu de la conjoncture économique, le recours à une vente à réméré peut intéresser certains propriétaires connaissant des difficultés de trésorerie. En général, la vente à réméré est une solution avantageuse concernant les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont contracté de lourdes dettes qu’ils ne vont pas pouvoir payer par rapport à leurs revenus mensuels.

Cependant, contrairement à une vente classique, une vente à réméré vous offre la possibilité de racheter votre bien dans un laps de temps précis. Le montant varie en fonction du bien, de sa localisation et des besoins du vendeur. La vente à réméré offre différents points positifs, en particulier pour en situation d'endettement.

De son côté, le vendeur peut abandonner ses droits mais il renonce donc à son appartement ou sa maison. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. La vente à réméré correspond à la vente d’un bien immobilier avec option de rachat à un montant fixé en amont.

En compensation, le vendeur reste l’occupant de son bien et maintient son droit de racheter son bien en étant prioritaire à un montant décidé au préalable. Il est tout à fait possible de mettre en vente un bien immobilier en vue de le reprendre ultérieurement par la levée d’option de rachat. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien immobilier dans un laps de temps déterminé.

La vente à réméré est un contrat de vente signé entre le propriétaire vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur c'est à dire un investisseur. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré est en général la résidence principale du vendeur et dans laquelle il veut habiter. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien immobilier en vente à réméré doivent être justes par rapport à l'estimation du bien. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par le vendeur et l’acheteur et est présent dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

La vente à réméré est l’une des solutions les plus courantes adoptées par personnes propriétaires possédant un ou plusieurs biens immobiliers dont la situation financière est devenue difficile. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai déterminé au préalable, l'investisseur devient complètement propriétaire. Les conditions de rachat du bien immobilier sont censées être précisément identifiées avant la vente à réméré.

Lorsqu'un propriétaire est accablé par ses dettes, une vente à réméré est la dernière alternative après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de paiement supplémentaire que le juge accorde aux débiteurs rencontrant des difficultés. L’indemnité d’occupation du logement est réglée par le propriétaire à l’investisseur pour la période de la transaction. En le spécifiant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur aura la possibilité de racheter son bien à une date prédéfinie.

Par principe, l'acheteur devient pleinement propriétaire le jour suivant la fin de la date de rachat. Pour le rachat de son bien immobilier, le vendeur devra contracter un prêt bancaire auprès d’une institution financière an ajoutant une option de rachat. Après avoir chercher toutes les possibilités, la vente à réméré avec faculté de rachat est le meilleur moyen d'échapper à une vente aux enchères.

Un propriétaire endetté à l'opportunité de vendre son bien en incluant une une option de rachat. Une vente à réméré vous permettra de vendre un bien avec la possibilité de son rachat dans l’avenir.