Rachat de crédits FICP propriétaire à Clamart (92140)

Vente à réméré à Clamart

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Clamart et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Clamart (92140) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Clamart qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Clamart sont :

  • Résidence principale à Clamart
  • Résidence secondaire ou locative à Clamart (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Clamart (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Clamart

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat, en revanche le vendeur n'est pas dans l'obligation de racheter le bien. C’est un processus juridique qui se déroule en plusieurs paliers. De manière générale, la vente à réméré est une solution intéressante des propriétaires surendettés ou qui ont contracté de nombreuses créances qu’ils ne pourront plus rembourser en fonction de leurs revenus mensuels.

A présent, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Le prix varie en fonction du bien immobilier, de sa localisation et des besoins du propriétaire. Cette indemnisation d’occupation peut être réglée à l'avance si les finances du réméré sont suffisantes ou peut être payée par le vendeur si ses rentrées d'argent mensuelles sont suffisantes.

Concernant le vendeur, il peut laisser tomber son droit toutefois il renonce donc à son bien immobilier. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. En tout état de cause, il revient d’évaluer votre situation avant de vendre votre bien avec option de rachat.

En contrepartie, le vendeur reste l’occupant de son bien et maintient son droit de racheter son appartement ou sa maison prioritairement à un montant déterminé dès le départ. Il est important d'anticiper dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat va pouvoir être utilisée durant le réméré. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien immobilier dans un laps de temps défini.

La vente avec option de rachat ne doit jamais être identifiée à un rachat de crédit. La vente à réméré n’est pas un crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une vraie vente immobilière. Le contrat de vente à réméré est un contrat notarié par lequel le vendeur se garde le droit de racheter son bien immobilier pendant un délai défini en reversant à l'investisseur le montant principal et les dépenses de son achat. La vente à réméré apparaît utile en cas de difficultés financières car il va permettre d’avoir du capital avec mise en garantie temporaire de son bien immobilier.

La vente à réméré est la solution la plus choisie par les propriétaires de biens immobiliers et dont la situation financière est assez complexe. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai déterminé au préalable, l’acheteur devient définitivement propriétaire. Les modalités de rachat du bien sont censées être identifiées sans équivoque en amont la vente initiale avec option de rachat.

Les experts dans le domaine attestent qu’il s’agit d’une formule de vente qui profite en tout point au vendeur. A partir du moment où un vendeur ne manifeste pas sa volonté de racheter le bien immobilier dans le délai imparti, sa faculté de rachat s’éteint. L'acheteur peut exiger une somme supplémentaire le jour de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière qui correspond à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

De fait, l'acheteur devient propriétaire à part entière le jour suivant la fin de la date de rachat. Pour signer une vente à réméré, une estimation faite par un expert agréé par le tribunal, peut être exigée par l’investisseur. Si le vendeur ne peut pas racheter son bien, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Son principe est de donner la chance au débiteur de récupérer la pleine propriété de son bien par le biais d’un contrat avec option de rachat dans un délai préalablement défini. Quand la situation financière est stable, vous pourrez alors empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.