Rachat de crédits FICP propriétaire à Chaville (92370)

Vente à réméré à Chaville

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Chaville et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Chaville (92370) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Chaville qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Chaville sont :

  • Résidence principale à Chaville
  • Résidence secondaire ou locative à Chaville (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Chaville (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Chaville

Etude Gratuite Vente à Réméré

Selon le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, cependant la loi n’oblige aucunement le vendeur à racheter le bien. Etant donné la conjoncture actuelle, le recours à une vente à réméré peut intéresser certains propriétaires qui connaissent des soucis de trésorerie. En règle générale, la vente à réméré est une solution avantageuse pour les propriétaires devant faire face à des créances ou qui ont contracté de lourdes créances qu’ils ne peuvent plus payer par rapport à leurs ressources.

Aujourd’hui, la vente à réméré est aussi appelée vente avec option de rachat exclusive. Nombreux sont ceux qui se contentent d’une d’estimation immobilière ou d’une valeur notariée. Cette indemnisation d’occupation peut être réglée à l'avance si la trésorerie du réméré est suffisante ou peut être réglée par le vendeur si ses revenus mensuels sont suffisants.

De son côté, le vendeur peut renoncer à son droit en revanche il renonce alors à son bien immobilier. En pratique, à partir du moment où la vente est signée chez le notaire, ce dernier acquitte les dettes et la somme d'argent restante est payée au vendeur. En tout état de cause, il appartient d’évaluer votre situation avant de vendre votre bien avec option de rachat.

En contrepartie, le vendeur reste l’occupant de son bien immobilier et maintient son droit de racheter sa maison prioritairement à un montant déterminé dès le départ. Il est important pour l’investisseur que l’option de rachat réservée au vendeur soit destinée à être exercée dans un bref laps de temps. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien dans un délai déterminé.

La vente avec option de rachat ne doit jamais être identifiée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré est habituellement une maison du vendeur et dans laquelle il souhaite habiter. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent rester logiques concernant la valeur du bien. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le propriétaire sera en capacité racheter son bien immobilier à une date ultérieure. Le vendeur en quête de liquidités reçoit le solde de la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, les frais de l'indemnité d'occupation du logement, le prix de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Quand le propriétaire est accablé par ses créances, la vente à réméré est la dernière alternative après la réorganisation de la dette et la demande d’un délai de paiement supplémentaire que le juge accorde aux débiteurs rencontrant des difficultés. L’indemnité d’occupation du bien est payée par le propriétaire à l’investisseur pour la durée de la transaction. Grâce à un contrat de vente conclu devant un notaire, le vendeur sera en mesure de racheter son bien immobilier à une date ultérieure.

Par principe, l’investisseur devient propriétaire le lendemain de la fin de la date de rachat. Dans l'optique de racheter sa propriété, le vendeur pourra signer un prêt auprès d'un établissement bancaire avec une option de rachat. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Un propriétaire n'arrivant plus à payer ses dettes et dans le besoin d'argent urgent est en mesure de mettre en vente son bien immobilier avec une option de rachat. Utilisée généralement lors de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré offre au propriétaire la possibilité de racheter son bien.