Rachat de crédits FICP propriétaire à Fontenay-sous-Bois (94120)

Vente à réméré à Fontenay-sous-Bois

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Fontenay-sous-Bois et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Fontenay-sous-Bois (94120) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Fontenay-sous-Bois qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Fontenay-sous-Bois sont :

  • Résidence principale à Fontenay-sous-Bois
  • Résidence secondaire ou locative à Fontenay-sous-Bois (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Fontenay-sous-Bois (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Fontenay-sous-Bois

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat exclusive, en revanche le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien. Dès lors, le vendeur continue d’occuper son bien et il lui est possible de le racheter dans laps de temps 6 mois à 5 années. Dans la pratique, la vente à réméré avec option de rachat donne au propriétaire vendeur l'option de racheter son bien dans un laps de temps de six mois à cinq ans moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Ceci étant, à l'inverse d'une vente traditionnelle, une vente à réméré peut vous permettre de racheter votre appartement ou maison dans un délai spécifique. La vente à réméré se distingue de la vente classique essentiellement exploitée par les spécialistes qui désirent financer à nouveau un bien immobilier étant donné que cela offre la possibilité à un propriétaire de vendre provisoirement son bien immobilier à un établissement spécialisé. Cette indemnité d’occupation peut être payée à l'avance si les finances du réméré le permettent ou peut être versée par le vendeur si ses rentrées d'argent mensuelles suffises.

De son côté, le vendeur peut renoncer à ses droits cela dit, il perd alors son bien. En pratique, à partir du moment où la vente est signée et acceptée dans un cabinet notarial, le notaire acquitte les créances et la somme restante est reversée au vendeur. La vente à réméré correspond à la vente d’un bien immobilier (appartement, maison) avec la possibilité de racheter le bien à un montant fixé au préalable.

En contrepartie, le vendeur reste l’occupant de son logement et maintient son droit de racheter son bien en priorité à un montant défini dès le départ. Il est important de stipuler dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée durant le réméré. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien dans un délai déterminé.

La vente à réméré est une vente de bien immobilier avec une option de rachat du bien dans un délai maximum de cinq années mais en pratique le laps de temps n'excède pas les 24 mois. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est pas un rachat de crédit. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les 2 parties dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est défini en totale liberté par le vendeur et l’acheteur et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix est de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

Le réméré vous va permettre de conserver votre maison et de protéger votre patrimoine. Le vendeur encaisse le solde engendré par la vente à réméré et peut ainsi se servir de l'argent perçu. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, les frais de l'indemnité d'occupation mensuelle, le prix de la levée d'option de rachat et la durée.

Les ventes à réméré sont particulièrement effectuées sur des biens comme une maison ou un appartement mais aussi sur des biens tels des bureaux ou des terrains. Quand il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, un investisseur doit être raisonnablement sûr que l'investisseur aura les moyens de racheter le bien en respectant délai cité dans l’acte quel que soit le moyen. Malgré tout, le réméré peut aussi se faire sur un bien en location.

Pendant la durée du réméré, la seule chose à payer est l'indemnité mensuelle d’occupation. Quand l’option de rachat est utilisée en temps voulu, elle annule de ce fait le contrat de vente et le transfert de propriété. Si le vendeur n'arrive pas à racheter son bien, l'investisseur devient aussitôt le propriétaire.

Un propriétaire endetté est en mesure de vendre son bien en mettant une option de rachat. Après avoir retrouver une situation financière correcte, il vous est possible d'emprunter une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.