Rachat de crédits FICP propriétaire à Ézanville (95460)

Vente à réméré à Ézanville

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Ézanville et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Ézanville (95460) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Ézanville qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Ézanville sont :

  • Résidence principale à Ézanville
  • Résidence secondaire ou locative à Ézanville (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Ézanville (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Ézanville

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat, mais le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien. Dès lors, le vendeur vit toujours dans bien immobilier et peut le racheter dans laps de temps 6 mois à 5 années. De manière générale, la vente à réméré est une option judicieuse concernant les propriétaires surendettés ou qui ont acquis de lourdes créances qu’ils n'arrivent plus à payer par rapport à leurs revenus mensuels.

Cependant, contrairement à une vente traditionnelle, une vente à réméré peut vous permettre de racheter le bien immobilier dans un laps de temps fixé. Nombreux sont ceux qui souhaitent seulement avoir une estimation immobilière ou une valeur notariée. La vente à réméré est seulement consacrée aux personnes qui doivent faire face à une situation financière compliquée.

Concernant le vendeur, il peut renoncer à son droit mais il renonce ainsi à son bien. Elle permet à tous les propriétaires qui ont épuisé les recours bancaires de les aider face à leurs problèmes bancaires. La vente à réméré correspond à la vente d’un bien avec option de rachat à un prix déterminé à l’avance.

Une vente à réméré permet à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est prudent de stipuler dans une clause spéciale de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat va pouvoir être utilisée pendant la durée du réméré. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien dans un délai déterminé.

La vente à réméré est un contrat conclu entre deux parties : le propriétaire vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur qui est en l’occurrence un investisseur. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est pas un rachat de crédit. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien immobilier en vente à réméré doivent être raisonnables concernant l'estimation du bien. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les parties et apparaît dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % de moins que la valeur du bien.

La vente à réméré avec option de rachat est l’une des solutions les plus courantes adoptées par personnes propriétaires possédant un ou plusieurs biens immobiliers et dont la condition financière est compliquée. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le laps de temps imparti, l'investisseur devient totalement propriétaire. Les paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, le montant de l'indemnité d'occupation du logement, le montant de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Les ventes à réméré sont principalement effectuées sur des logements mais également sur terrains ou bureaux. A partir du moment où un vendeur désire racheter le bien dans le laps de temps défini au préalable, son option de rachat s’éteint. En le précisant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur aura l'opportunité de racheter son bien à une date ultérieure.

S'il souhaite lever l'option de rachat de son bien immobilier, le vendeur bénéficie d’un laps de temps précis, fixé préalablement dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Pour le rachat de sa propriété, le vendeur devra contracter un prêt auprès d'un établissement bancaire en incluant une option de rachat. Après avoir chercher toutes les possibilités, la vente à réméré avec faculté de rachat est la dernière solution pour éviter une vente aux enchères.

Son principe est de donner la chance à un propriétaire endetté de retrouver la pleine propriété de son habitation en signant un acte de rachat dans un délai préalablement défini. Quand la situation financière est stable, vous pourrez alors empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.