Rachat de crédits FICP propriétaire à Fort-de-France (97200)

Vente à réméré à Fort-de-France

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Fort-de-France et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Fort-de-France (97200) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Fort-de-France qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Fort-de-France sont :

  • Résidence principale à Fort-de-France
  • Résidence secondaire ou locative à Fort-de-France (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Fort-de-France (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Fort-de-France

Etude Gratuite Vente à Réméré

Selon le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, cependant la loi n’oblige en rien le vendeur à racheter le bien. C’est un mécanisme juridique composé de plusieurs phases. La vente à réméré offre au propriétaire vendeur l'opportunité de racheter son bien immobilier dans un délai de six mois à cinq ans moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

De nos jours, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Certaines personnes se contentent d’une d’estimation immobilière ou d’une valeur notariée. La vente à réméré est strictement dédiée aux personnes propriétaires qui se retrouvent dans une situation financière difficile.

Durant toute la durée de la vente à réméré, initialement prévue dans le contrat, l'acheteur ne sera pas en mesure de vendre le bien. En effet, à partir du moment où la vente est signée et acceptée chez le notaire, celui-ci acquitte les créances et la somme d'argent restante est versée au vendeur. Pour toute demande, il revient d’évaluer votre situation financière avant de vendre votre bien immobilier avec option de rachat.

En échange, le vendeur occupe son logement et conserve son droit de racheter son appartement ou sa maison en étant prioritaire à un montant décidé au préalable. Il est prudent d'anticiper dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée durant le réméré. L'option de rachat est un engagement par lequel le vendeur a la possibilité, pour une durée légale de 5 années maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien vendu, après restitution du prix principal et remboursement de divers frais.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit pas être identifiée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré est souvent une maison du vendeur et dans laquelle il souhaite séjourner. Le prix de rachat est déterminé entre les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le prix de rachat est déterminé librement par les parties et figure dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, dont le prix sera de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

Le réméré vous propose de préserver votre maison et de protéger votre famille. Le vendeur ne levant pas l’option de rachat dans le délai déterminé au préalable, l’acheteur devient complètement propriétaire. Le vendeur pourra choisir de lever cette option immédiatement après la signature.

Quand un propriétaire est dans une situation financière difficile, une vente à réméré est la dernière alternative après la réorganisation de la dette et la demande d’un délai de paiement supplémentaire que le juge accorde aux débiteurs rencontrant des difficultés. Pour tout achat d'un bien immobilier comportant une option de rachat, l'acheteur doit être sûr que l'investisseur sera en mesure de racheter le bien immobilier au maximum dans le délai fixé dans le contrat quel que soit le moyen. L’investisseur peut demander des frais supplémentaires au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière qui correspond à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Pour la levée d’option de rachat de son bien, le propriétaire bénéficie d’un laps de temps précis, fixé au préalable dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Dans l'optique de racheter son bien, le vendeur pourra signer un crédit auprès d’une institution financière en incluant une option de rachat. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, l'investisseur devient immédiatement le propriétaire.

Un propriétaire n'arrivant plus à payer ses dettes et dans le besoin d'argent urgent peut vendre son bien immobilier avec une option de rachat. Une vente à réméré vous permet de mettre en vente un bien immobilier avec la possibilité de son rachat dans un futur proche.