Rachat de crédits FICP propriétaire à Petite-Île (97429)

Vente à réméré à Petite-Île

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Petite-Île et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Petite-Île (97429) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Petite-Île qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Petite-Île sont :

  • Résidence principale à Petite-Île
  • Résidence secondaire ou locative à Petite-Île (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Petite-Île (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Petite-Île

Etude Gratuite Vente à Réméré

Selon le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat, mais la loi n’oblige pas le vendeur à racheter le bien immobilier. Dans ce cas, le vendeur occupe toujours son bien et peut le racheter dans les 6 mois à 5 années. En règle générale, la vente à réméré avec option de rachat propose au vendeur l'option de racheter son bien immobilier dans un délai de 6 mois à 5 années moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

A présent, la vente à réméré est aussi appelée vente avec option de rachat exclusive. La vente à réméré se différencie de la vente traditionnelle particulièrement exploitée par les spécialistes qui veulent financer à nouveau des biens sachant qu'elle donne la possibilité à un propriétaire de vendre temporairement son bien immobilier à un établissement spécialisé. Cette honoraire d’occupation peut être réglée à l'avance si la trésorerie du réméré est suffisante ou peut être versée par le vendeur si ses revenus mensuels sont suffisants.

Au cours de toute la durée de la vente à réméré, prévue dans le contrat, l'acheteur n'aura pas le droit de vendre le bien. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est d'ordinaire recommandée aux personnes qui ont un besoin urgent de financement pour payer une dette.

En contrepartie, le vendeur occupe son bien immobilier et préserve son droit de racheter son bien en étant prioritaire à un montant défini dès le départ. Il est facile de mettre en vente un bien immobilier afin de le reprendre après par la levée d’option de rachat. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien immobilier dans un laps de temps donné.

La vente avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. Le bien concerné par la vente à réméré est le plus souvent une maison de l'investisseur et dans laquelle il veut habiter. Le prix de rachat est fixé entre les deux parties dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le procédé de la vente à réméré est pratique pour les personnes en difficultés financières car il permettra d’avoir du capital avec mise en garantie momentanée de son bien.

Le rachat reste la meilleure option pour personnes propriétaires possédant un ou plusieurs biens immobiliers et dont la situation financière est assez complexe. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai imparti, l’acheteur devient complètement propriétaire. Les paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, les frais de l'indemnité d'occupation du bien, le prix de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Quand un propriétaire est endetté, la vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce. Lorsque le vendeur souhaite racheter le bien dans le laps de temps préalablement déterminé, sa faculté de rachat s’éteint. Malgré tout, le réméré peut également concerner une résidence secondaire.

Par principe, l’investisseur devient propriétaire le lendemain de la fin de la date de rachat. Lorsque l’option de rachat est exercée dans le délai défini en amont, le contrat de vente et le transfert de propriété sont alors annulés. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Le principe de la vente à réméré est de permettre à un propriétaire endetté de retrouver la pleine propriété de son logement par le biais d’un acte de rachat dans un délai préalablement déterminé. Utilisée en général à l'occasion de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré offre au vendeur l'opportunité de racheter son bien.