Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Genis-Pouilly (01630)

Vente à réméré à Saint-Genis-Pouilly

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Genis-Pouilly et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Genis-Pouilly (01630) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Genis-Pouilly qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Genis-Pouilly sont :

  • Résidence principale à Saint-Genis-Pouilly
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Genis-Pouilly (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Genis-Pouilly (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Genis-Pouilly

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire qui choisit la date de rachat en annulant l’option de rachat aussitôt qu’il peut. C’est un mécanisme juridique qui se fait en plusieurs paliers. De manière générale, la vente à réméré est une alternative judicieuse en ce qui concerne les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont acquis de nombreuses créances qu’ils ne pourront plus payer en fonction de leurs ressources.

De nos jours, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. La décote varie en fonction du bien immobilier, de sa localisation et des besoins du vendeur. Cette vente propose différents points positifs, particulièrement pour en situation d'endettement.

Au cours de toute la durée du réméré, préalablement inscrite dans le contrat, l’investisseur ne sera pas en mesure de vendre le bien immobilier. Bien entendu, aussitôt que la vente est signée et acceptée dans un cabinet notarial, ce dernier rembourse les dettes et la somme restante est versée au vendeur. Une vente à réméré est d'ordinaire préconisée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour payer une dette.

Une vente à réméré permet à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est plus réfléchi de stipuler dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant le réméré. Le vendeur peut toujours racheter le bien immobilier dans un délai donné.

La vente avec option de rachat ne doit pas être identifiée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré est souvent une maison de l'investisseur et dans laquelle il désire habiter. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par les deux parties dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est déterminé librement par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix est de 10 à 40 % inférieur à le prix du bien sur le marché.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le vendeur sera en mesure racheter son bien à une date ultérieure. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le laps de temps défini, l'investisseur devient définitivement propriétaire. Les conditions de rachat du bien sont censées être précisément identifiées précédemment de la vente à réméré.

Les ventes à réméré sont particulièrement effectuées sur des logements mais aussi sur des biens tels des bureaux ou des terrains. L’indemnité d’occupation du bien est payée par le vendeur à l’investisseur pour la durée de la transaction. Malgré tout, la vente à réméré peut aussi concerner une résidence secondaire ou locative.

En signant un contrat de vente à réméré, vous ne devrez payer qu’une indemnité mensuelle d’occupation du logement. Quand l’option de rachat est utilisée dans les délais impartis, elle annule de ce fait le contrat de vente et le transfert de propriété. Si le vendeur n'arrive pas à racheter son bien immobilier, ce dernier devient la possession définitive de l'acheteur.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Quand la situation financière est stable, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier que vous avez vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.