Rachat de crédits FICP propriétaire à Bellerive-sur-Allier (03700)

Vente à réméré à Bellerive-sur-Allier

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Bellerive-sur-Allier et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Bellerive-sur-Allier (03700) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Bellerive-sur-Allier qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Bellerive-sur-Allier sont :

  • Résidence principale à Bellerive-sur-Allier
  • Résidence secondaire ou locative à Bellerive-sur-Allier (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Bellerive-sur-Allier (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Bellerive-sur-Allier

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire qui choisit la date de rachat en annulant l’option de rachat aussitôt qu’il est en mesure de le faire. Au vu de la conjoncture économique actuelle, le vente à réméré peut convenir à certains propriétaires ayant des difficultés de trésorerie. En général, la vente à réméré est une option avantageuse pour les propriétaires surendettés ou qui ont accumulé de lourdes créances qu’ils ne vont pas pouvoir rembourser en fonction de leurs revenus mensuels.

Pour mieux expliquer comment cela fonctionne, il convient de dire qu’il y a divers types de vente à réméré, dont la vente à réméré en ce qui concerne les biens immobiliers est clairement la plus réputée. Cette dernière se différencie de la vente classique souvent employée par les financiers qui veulent refinancer des biens par le fait qu’elle permettra à un particulier de vendre provisoirement sa maison ou son appartement à un spécialiste. La vente à réméré est seulement consacrée aux personnes qui se trouvent dans une situation financière délicate.

Durant toute la durée du réméré, préalablement inscrite dans le contrat, l’investisseur ne pourra pas vendre le bien. En pratique, à partir du moment où la vente est signée chez le notaire, ce dernier paie les créances et la somme restante est reversée au vendeur. Une vente à réméré est plus préconisée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour payer une dette.

En échange, le vendeur occupe son bien immobilier et maintient son droit de racheter sa maison en priorité à un montant décidé au préalable. Il importe pour l’investisseur que l’option de rachat réservée au vendeur soit destinée à être exercée dans un bref laps de temps. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien dans un délai donné.

La vente avec option de rachat ne doit jamais être comparée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est en aucun cas un rachat de crédit. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentifié chez le notaire dans lequel est stipulé que le vendeur conserve le droit de racheter son bien immobilier pendant un laps de temps déterminé en remboursant à l'investisseur la somme principal et les coûts de son acquisition. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les deux parties et figure dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, dont le prix sera de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

La vente à réméré est la solution la plus choisie par les propriétaires et dont la situation financière est assez complexe. Le vendeur reçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Les modalités de rachat du bien doivent être identifiées sans équivoque avant la vente initiale avec option de rachat.

Les ventes à réméré sont particulièrement réalisées sur des maisons ou des appartements mais aussi sur des biens tels des bureaux ou des terrains. L’indemnité d’occupation du bien est réglée par le vendeur à l'acheteur pour la durée du contrat. En le notifiant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur sera en mesure de racheter son bien à une date ultérieure.

Pendant la durée du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation du logement. Pour le rachat de son bien, le vendeur pourra signer un crédit auprès d’une institution financière avec une option de rachat. Quand toutes les solutions ont été envisagées et étudiées, la vente avec faculté de rachat est le dernier espoir d’échapper à la liquidation des biens.

Le prix d'achat du bien peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et il est fixé par les deux parties. Une vente à réméré vous propose de mettre en vente un bien immobilier avec la possibilité de son rachat plus tard.