Rachat de crédits FICP propriétaire à Grasse (06130)

Vente à réméré à Grasse

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Grasse et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Grasse (06130) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Grasse qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Grasse sont :

  • Résidence principale à Grasse
  • Résidence secondaire ou locative à Grasse (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Grasse (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Grasse

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat, cependant la loi n’oblige en rien le vendeur à racheter le bien. Au vu de la conjoncture actuelle, le vente à réméré peut intéresser certains propriétaires connaissant des problèmes de trésorerie. En règle générale, la vente à réméré est une solution avantageuse en ce qui concerne les propriétaires surendettés ou qui ont contracté des créances qu’ils ne pourront plus rembourser par rapport à leurs revenus mensuels.

Pour mieux comprendre le fonctionnement, il appartient de dire qu’il peut y avoir plusieurs types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré pour les biens immobiliers est clairement la plus réputée. La décote dépend du bien immobilier, de sa situation géographique et des besoins du vendeur. Cette vente présente plusieurs avantages, en particulier pour en situation d'endettement.

De son côté, le vendeur peut renoncer à son droit mais il perd alors son bien immobilier. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est d'ordinaire recommandée aux personnes endettées pour payer une dette.

Evitez la saisie de votre bien immobilier par le biais de la vente à réméré. Il est important de prévoir dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée durant la durée du réméré. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien immobilier dans un laps de temps déterminé.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être comparée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré est généralement une maison ou un appartement qui est la résidence principale du vendeur et dans laquelle il veut habiter. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les deux parties dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est fixé librement par les deux parties et figure dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix peut être de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le vendeur pourra racheter son bien immobilier ultérieurement. Le réméré permettra à l’acquéreur de disposer de l’argent tout de suite et de prendre ensuite son temps pour vendre son bien immobilier sur le marché de l'immobilier. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, les frais de l'indemnité d'occupation mensuelle, le montant de la levée d'option de rachat et la durée.

Lorsqu'le propriétaire est accablé par ses créances, la vente à réméré est la dernière alternative après le calcul de la dette et la demande d’un délai de grâce. Lorsque le vendeur désire racheter le bien immobilier dans le laps de temps préalablement déterminé, son option de rachat s’éteint. Toutefois, le réméré peut aussi se faire sur une résidence secondaire.

De fait, l’investisseur devient pleinement propriétaire le lendemain de la fin de la durée de rachat. S'il souhaite racheter sa propriété, le vendeur devra contracter un prêt bancaire auprès d'une banque en incluant une option de rachat. Si le propriétaire initial ne peut pas racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l'acheteur.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et il est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Une vente à réméré avec option de rachat vous permettra de mettre en vente un bien mais de pouvoir le racheter dans un futur proche.