Rachat de crédits FICP propriétaire à Berre-l’Étang (13130)

Vente à réméré à Berre-l'Étang

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Berre-l'Étang et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Berre-l'Étang (13130) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Berre-l'Étang qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Berre-l'Étang sont :

  • Résidence principale à Berre-l'Étang
  • Résidence secondaire ou locative à Berre-l'Étang (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Berre-l'Étang (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Berre-l'Étang

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat, mais le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien immobilier. Dès lors, le vendeur vit toujours dans bien immobilier et peut le racheter dans les 6 mois à 5 ans. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le prix de rachat avec une clause de rachat.

Aujourd’hui, la vente à réméré est connue sous le nom de vente avec option de rachat exclusive. Cette dernière se distingue de la vente ordinaire souvent utilisée par les financiers qui souhaitent financer à nouveau des biens immobiliers étant donné que cela donne la possibilité à un propriétaire de vendre provisoirement son bien à un établissement spécialisé. La vente à réméré propose de nombreux avantages, particulièrement pour une personne qui a des créances.

Le vendeur peut laisser tomber son droit cependant il renonce ainsi à son bien. En pratique, dès que la vente est conclue dans un cabinet notarial, ce dernier paie les dettes et la somme restante est reversée au vendeur. Une vente à réméré est souvent recommandée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour payer une dette.

Une vente à réméré permettra à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est important pour l’investisseur que l’option de rachat offerte au vendeur soit utilisée dans un court laps de temps. L'option de rachat est un engagement par lequel le propriétaire peut, pour une période légale de cinq années au maximum, en pratique généralement inférieure à 2 ans, de reprendre le bien immobilier vendu, contre restitution du prix initial et remboursement de divers frais.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être comparée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une vraie vente immobilière. Le contrat de vente à réméré est un contrat notarié dans lequel est stipulé que le propriétaire vendeur se garde le droit de racheter son bien immobilier pendant un délai déterminé en reversant à l'investisseur la somme principal et les frais de son acquisition. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix peut être de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

Le réméré vous permet de sauver votre maison et de protéger votre patrimoine. Le vendeur encaisse le solde correspondant à la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Les clauses de rachat du bien immobilier sont censées être clairement identifiées avant la vente à réméré avec option de rachat.

Les experts s’accordent à dire que la vente à réméré avec option d'achat est une option avantageuse pour le propriétaire. L’indemnité d’occupation est réglée par le vendeur à l’investisseur pour la période de la transaction. Par le biais d’un contrat de vente établi devant un notaire, le vendeur sera en mesure de racheter son bien immobilier à une date ultérieure.

Pendant la durée du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation. Dans l'optique de racheter son bien, le vendeur devra contracter un prêt bancaire auprès d'une banque an ajoutant une option de rachat. Si le propriétaire initial ne peut pas racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l'acheteur.

Son principe est de donner la possibilité au débiteur de récupérer la pleine propriété de son logement par le biais d’un acte de rachat dans un laps de temps préalablement fixé. Une vente à réméré avec option de rachat vous va permettre de mettre en vente un bien immobilier mais de pouvoir le racheter plus tard.