Rachat de crédits FICP propriétaire à Gignac-la-Nerthe (13180)

Vente à réméré à Gignac-la-Nerthe

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Gignac-la-Nerthe et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Gignac-la-Nerthe (13180) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Gignac-la-Nerthe qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Gignac-la-Nerthe sont :

  • Résidence principale à Gignac-la-Nerthe
  • Résidence secondaire ou locative à Gignac-la-Nerthe (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Gignac-la-Nerthe (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Gignac-la-Nerthe

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire qui contrôle la date de rachat en annulant l’option de rachat au moment où qu’il est en mesure de le faire. C’est un système juridique qui se déroule en plusieurs phases. La vente à réméré avec option de rachat accorde au propriétaire vendeur l'option de racheter son bien immobilier dans un laps de temps de six mois à cinq années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Afin de mieux expliquer le principe, il convient de dire qu’il existe plusieurs types de vente à réméré, dont la vente à réméré adaptées aux biens immobiliers est assurément la plus utilisée. Nombreux sont ceux qui se contentent d’une d’estimation immobilière ou d’une valeur notariée. Cette indemnité d’occupation peut être réglée à l'avance si les finances du réméré sont suffisantes ou peut être versée par le vendeur si ses ressources.

Au cours toute la durée suivant la date de signature, le bien immobilier ne peut être vendu par l'acheteur et il ne peut pas évincer le vendeur. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est souvent préconisée aux personnes endettées pour payer une dette.

Une vente à réméré permettra à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il importe pour l’investisseur que l’option de rachat offerte au vendeur soit utilisée dans un bref laps de temps. Le vendeur peut toujours racheter le bien dans un laps de temps donné.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est nullement un rachat de crédit. Le prix de rachat est défini en toute liberté par les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par les parties et est présent dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix peut être de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

La vente à réméré reste la meilleure option pour personnes propriétaires possédant un ou plusieurs biens immobiliers dont la condition financière est devenue difficile. La vente à réméré va permettre à l’acquéreur d'obtenir de l’argent immédiatement et ensuite de vendre son bien immobilier sur le marché immobilier. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'acheteur, le montant de l'indemnité d'occupation du logement, le prix de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Lorsqu'un propriétaire est accablé par ses créances, faire appel à une vente à réméré est la dernière alternative après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce. L’indemnité d’occupation du bien est réglée par le vendeur à l’investisseur pour la durée du contrat. Cependant, le réméré peut également concerner un bien en location.

Dans la logique des choses, l’investisseur devient propriétaire le jour suivant la fin de la période de rachat. Pour signer une vente à réméré, une expertise exécutée par un expert choisi par le tribunal, peut être réclamée par l'acheteur. Après avoir chercher toutes les possibilités, la vente avec faculté de rachat exclusive est la dernière solution pour éviter la liquidation des biens.

Son prix d’achat peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et il est fixé par les deux parties. Utilisée généralement à l'occasion de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré avec option de rachat exclusive accorde au propriétaire vendeur la possibilité de racheter son bien immobilier.