Rachat de crédits FICP propriétaire à Bagnols-sur-Cèze (30200)

Vente à réméré à Bagnols-sur-Cèze

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Bagnols-sur-Cèze et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Bagnols-sur-Cèze (30200) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Bagnols-sur-Cèze qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Bagnols-sur-Cèze sont :

  • Résidence principale à Bagnols-sur-Cèze
  • Résidence secondaire ou locative à Bagnols-sur-Cèze (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Bagnols-sur-Cèze (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Bagnols-sur-Cèze

Etude Gratuite Vente à Réméré

Comprenez les points importants de l’opération, les principes généraux et comment fonctionne la vente à réméré. Dès lors, le vendeur occupe toujours bien immobilier et peut le racheter dans un délai de 6 mois à 5 ans. Dans la pratique, la vente à réméré offre au vendeur la possibilité de racheter son bien dans un laps de temps de 6 mois à 5 années moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Pour mieux expliquer comment cela fonctionne, il appartient de dire qu’il y a plusieurs types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré en ce qui concerne les biens immobiliers est clairement la plus réputée. Cette dernière se différencie de la vente classique souvent exploitée par les spécialistes qui voulaient refinancer des biens par le fait qu’elle va permettre à un particulier de vendre temporairement son bien à un établissement spécialisé. Cette vente à réméré est seulement destinée aux propriétaires qui se retrouvent dans une situation financière compliquée.

Au cours de toute la durée du réméré, initialement prévue dans le contrat, l'acheteur ne sera pas autorisé à vendre le bien. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est plus recommandée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour rembourser une dette.

En échange, le vendeur occupe son bien et maintient son droit de racheter sa maison en étant prioritaire à un prix désigné en amont. Il importe pour l'acheteur que l’option de rachat proposée au propriétaire soit exercée dans un court délai. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur a la possibilité, pour une période légale de cinq années maximum, généralement inférieure à 2 ans, de reprendre le bien immobilier vendu, en échange du prix principal et remboursement des frais.

La vente à réméré est un contrat de vente signé entre deux parties : le vendeur d’un bien et l’acheteur c'est à dire un investisseur. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré est en général une maison ou un appartement qui est la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il veut séjourner. Le contrat de vente à réméré est un contrat notarié où le vendeur conserve le droit de racheter son bien immobilier pendant un délai convenu en reversant à l’acheteur le montant principal et les dépenses de son investissement. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

Le rachat reste la meilleure option pour personnes propriétaires possédant un ou plusieurs biens immobiliers et dont la condition financière est compliquée. Le vendeur encaisse le solde de la vente à réméré et peut alors régler ses dettes. Les conditions de rachat du bien doivent être identifiées sans équivoque précédemment de la vente initiale avec option de rachat.

Lorsqu'le propriétaire est dans une situation financière compliquée, la vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce accordé par le juge. L’indemnité d’occupation est réglée par le vendeur à l’investisseur pour la durée du contrat. Cependant, le réméré peut également concerner un bien en location.

De fait, l'acheteur devient pleinement propriétaire le lendemain de la fin de la durée de rachat. Pour conclure une vente à réméré, une vérification effectuée par un expert mandaté par le tribunal, peut être exigée par l'acheteur. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Son prix d’achat peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé par les deux parties. Une vente à réméré vous permettra de vendre un bien avec la possibilité de le racheter plus tard.