Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-André-de-Cubzac (33240)

Vente à réméré à Saint-André-de-Cubzac

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-André-de-Cubzac et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-André-de-Cubzac (33240) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-André-de-Cubzac qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-André-de-Cubzac sont :

  • Résidence principale à Saint-André-de-Cubzac
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-André-de-Cubzac (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-André-de-Cubzac (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-André-de-Cubzac

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire initial qui gère la date de rachat en levant l’option de rachat aussitôt qu’il peut. C’est un système juridique qui se fait en plusieurs phases. De manière générale, la vente à réméré est une alternative intéressante adaptées à tous les propriétaires surendettés ou qui ont accumulé de nombreuses créances qu’ils ne peuvent plus payer en fonction de leurs revenus.

Toutefois, à contrario d'une vente ordinaire, une vente à réméré vous permet de racheter votre bien immobilier dans un délai fixé. Cette dernière est différente de la vente ordinaire particulièrement exploitée par les spécialistes qui veulent refinancer un bien immobilier par le fait qu’elle va permettre à un propriétaire de vendre provisoirement son bien à un établissement spécialisé. La vente à réméré présente plusieurs points positifs, en particulier pour en situation d'endettement.

Au cours de toute la durée du réméré, prévue dans le contrat, l’investisseur n'aura pas le droit de vendre le bien immobilier. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré consiste en la vente d’un bien immobilier (appartement, maison) avec option de rachat à un tarif défini en amont.

La vente à réméré vous permet d'éviter une saisie immobilière. Il est plus réfléchi de stipuler dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée durant la durée du réméré. L'option de rachat est une convention par laquelle le propriétaire se réserve le droit, pour une période légale de 5 ans au maximum, le plus souvent inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier, après restitution du prix principal et remboursement des différents frais annexes.

La vente à réméré est une vente de bien immobilier avec une option de rachat du bien dans un délai n'excédant pas cinq années mais en pratique le délai n'excède pas les deux ans. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré est en général une maison du vendeur et dans laquelle il souhaite habiter. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentique dans lequel est stipulé que le propriétaire vendeur conserve le droit de racheter son bien immobilier pendant un délai convenu en reversant à l’acheteur le prix principal et les coûts de son achat. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les parties et est présent dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, dont le prix est de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le vendeur sera en mesure racheter son bien à une date ultérieure. Le propriétaire reçoit le solde de la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Le propriétaire peut lever l'option de rachat instantanément après la signature.

Les experts dans le domaine affirment que la vente à réméré est une solution qui profite en tout point au vendeur. Lorsqu’il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, l'investisseur doit être raisonnablement sûr que le vendeur pourra racheter le bien en respectant délai inscrit dans l’acte qu'importe le moyen. L’investisseur peut exiger une rallonge au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière relatif à la différence entre la valeur marchande du bien au moment de la vente et celle du bien au moment du rachat.

Dans la logique des choses, l'acheteur devient propriétaire le lendemain de la fin de la durée de rachat. Dans l'optique de racheter son bien, le vendeur prendra un prêt bancaire auprès d’une institution financière avec une option de rachat. Pour les personnes endettées ne trouvant plus d'issue, la vente à réméré avec faculté de rachat exclusive est la dernière solution pour éviter une vente aux enchères.

Le principe de la vente à réméré est de donner la chance au débiteur de récupérer la pleine propriété de son habitation par le biais d’un acte de rachat dans un délai préalablement déterminé. Quand la situation financière est stable, vous pourrez alors empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du logement vendu sous contrat à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.