Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-André-de-Cubzac (33240)

Vente à réméré à Saint-André-de-Cubzac

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-André-de-Cubzac et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-André-de-Cubzac (33240) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-André-de-Cubzac qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-André-de-Cubzac sont :

  • Résidence principale à Saint-André-de-Cubzac
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-André-de-Cubzac (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-André-de-Cubzac (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-André-de-Cubzac

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, en revanche la loi n’oblige en rien le vendeur à racheter le bien immobilier. C’est un système juridique qui se déroule en plusieurs phases. La vente à réméré avec option de rachat offre au vendeur la possibilité de racheter son bien dans un délai de 6 mois à 5 années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Aujourd’hui, la vente à réméré est aussi appelée vente avec option de rachat exclusive. La vente à réméré avec option de rachat est différente de la vente classique essentiellement employée par les financiers qui souhaitent refinancer des biens immobiliers par le fait qu’elle propose à un propriétaire de vendre momentanément sa maison ou son appartement à un établissement spécialisé. La vente à réméré est une option qui propose plusieurs avantages, particulièrement pour qui a des dettes.

Pendant toute la durée de la vente à réméré, initialement prévue dans le contrat, l'acheteur ne pourra pas mettre en vente le bien. En effet, à partir du moment où la vente est signée dans un cabinet notarial, ce dernier acquitte les créances et la somme d'argent restante est reversée au vendeur. Une vente à réméré est d'ordinaire préconisée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour rembourser une dette.

La vente à réméré vous permet d'éviter une saisie de votre bien immobilier. Il est primordial pour l'acheteur que l’option de rachat proposée au vendeur soit exercée dans un bref laps de temps. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien dans un délai donné.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit jamais être identifiée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien immobilier faisant l’objet de la vente à réméré est en général une maison ou un appartement qui est la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il souhaite séjourner. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent être justes au niveau de l'estimation du bien. Le prix de rachat est déterminé librement par les parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix peut être de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le vendeur parviendra racheter son bien dans quelques temps. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai imparti, l'investisseur devient complètement propriétaire. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, les frais de l'indemnité d'occupation mensuelle, le prix de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Lorsqu'le propriétaire est endetté, une vente à réméré est la dernière alternative après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de paiement supplémentaire que le juge accorde aux débiteurs rencontrant des difficultés. Lorsqu’il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, l'investisseur doit être sûr que l'investisseur pourra racheter le bien immobilier au maximum dans le délai cité dans le contrat quel que soit le moyen. L'acheteur peut exiger des frais supplémentaires lors de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Durant toute la période du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation du logement. Pour signer une vente à réméré, une estimation faite par un expert mandaté par le tribunal, peut être demandée par l’investisseur. Quand toutes les solutions ont été envisagées et étudiées, la vente à réméré avec faculté de rachat est la dernière solution pour éviter une vente aux enchères.

Un propriétaire qui est endetté et/ou qui a un besoin urgent d’argent à l'opportunité de vendre son logement en incluant une une option de rachat. Après avoir retrouver une situation financière correcte, vous pourrez alors empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.