Rachat de crédits FICP propriétaire à Libourne (33500)

Vente à réméré à Libourne

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Libourne et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Libourne (33500) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Libourne qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Libourne sont :

  • Résidence principale à Libourne
  • Résidence secondaire ou locative à Libourne (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Libourne (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Libourne

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire qui contrôle la date de rachat en supprimant l’option de rachat aussitôt qu’il est en mesure de le faire. Dans ce cas, le vendeur vit toujours dans son appartement ou sa maison et a l'opportunité de le racheter dans un délai de 6 mois à 5 années. En règle générale, la vente à réméré est une solution avantageuse concernant les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont accumulé de lourdes dettes qu’ils ne vont pas pouvoir rembourser en fonction de leurs ressources.

De nos jours, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Certaines personnes ne demandent qu'un estimation immobilière ou une valeur notariée. Cette allocation d’occupation peut être prépayée si les finances du réméré le permettent ou peut être versée par le vendeur si ses revenus mensuels sont corrects.

De son côté, le vendeur peut renoncer à ses droits toutefois il renonce donc à son appartement ou sa maison. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est d'ordinaire préconisée aux propriétaires endettées pour payer une dette.

Une vente à réméré va permettre à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il importe pour l'acheteur que l’option de rachat proposée au vendeur soit exercée dans un bref laps de temps. L'option de rachat est un engagement par lequel le propriétaire peut, pour une période légale de 5 ans au maximum, le plus souvent inférieure à 24 mois, de reprendre le bien vendu, contre restitution du montant principal et remboursement des différents frais annexes.

La vente avec option de rachat ne doit jamais être comparée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien concerné par la vente à réméré sera le plus souvent la résidence principale du vendeur et dans laquelle il souhaite continuer à vivre. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. La vente à réméré est avantageux pour les personnes en difficultés financières car il propose d’encaisser du capital avec mise en garantie momentanée de son appartement ou sa maison.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le propriétaire sera en mesure racheter son bien à une date ultérieure. Le vendeur reçoit le solde de la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Le vendeur pourra choisir de lever cette option tout de suite après avoir signé.

Lorsqu'un propriétaire est dans une situation financière complexe, faire appel à une vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce. A partir du moment où un vendeur désire racheter le bien dans le laps de temps imparti, sa faculté de rachat disparaît. Grâce à un contrat conclu devant un notaire, le vendeur sera en mesure de racheter son bien à une date prédéfinie.

De fait, l'acheteur devient pleinement propriétaire le lendemain de la fin de la date de rachat. Pour conclure une vente à réméré, une vérification faite par un expert agréé par le tribunal, peut être exigée par l’investisseur. Si le vendeur n'arrive pas à racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Son principe est de permettre à un propriétaire endetté de retrouver la pleine propriété de son logement par le biais d’un contrat avec option de rachat dans un laps de temps préalablement déterminé. Quand la situation financière est stable, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.