Rachat de crédits FICP propriétaire à Agde (34300)

Vente à réméré à Agde

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Agde et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Agde (34300) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Agde qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Agde sont :

  • Résidence principale à Agde
  • Résidence secondaire ou locative à Agde (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Agde (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Agde

Etude Gratuite Vente à Réméré

Conformément au code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, Toutefois le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien. C’est un système juridique qui se fait en plusieurs paliers. La vente à réméré accorde au vendeur l'option de racheter son bien dans un délai de six mois à cinq années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

A présent, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Le montant dépend du bien, de l'adresse et des besoins du propriétaire. La vente à réméré propose plusieurs avantages, en particulier pour en situation d'endettement.

Le vendeur peut abandonner ses droits toutefois il renonce alors à son bien. En effet, dès que la vente est signée dans un cabinet notarial, celui-ci rembourse les créances et la somme d'argent restante est reversée au vendeur. En fait, une vente à réméré correspond à la vente d’un bien immobilier avec option de rachat à un tarif fixé au préalable.

En échange, le vendeur reste l’occupant de son bien immobilier et conserve son droit de racheter son appartement ou sa maison en étant prioritaire à un prix décidé dès le départ. Il est facile de mettre en vente un bien en vue de le récupérer ensuite par la levée d’option de rachat. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien dans un laps de temps donné.

La vente avec option de rachat ne doit jamais être comparée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré est habituellement la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il désire continuer à vivre. Le prix de rachat est fixé entre les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est fixé librement par les parties et est présent dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % inférieur à la valeur du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le vendeur pourra racheter son bien ultérieurement. Le réméré va permettre à l’acquéreur d'obtenir de l’argent tout de suite et dans un deuxième temps, de mettre en vente son bien sur le marché de l'immobilier. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le montant de l'indemnité d'occupation mensuelle, le montant de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Les experts attestent que la vente à réméré est une solution qui profite en tout point au propriétaire. L’indemnité mensuelle est réglée par le propriétaire à l'acheteur pour la période du contrat. L'acheteur peut réclamer des frais supplémentaires lors de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière qui correspond à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Pour lever l'option de rachat de son bien immobilier, le vendeur bénéficie d’un délai précis, fixé préalablement dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Pour réaliser une vente à réméré, une vérification réalisée par un expert choisi par le tribunal, peut être demandée par l'acheteur. En optant pour la vente à réméré, vous sauvez votre patrimoine.

Son prix d’achat peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé par les deux parties. Quand la situation financière est stable, vous pourrez alors empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.