Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Gély-du-Fesc (34980)

Vente à réméré à Saint-Gély-du-Fesc

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Gély-du-Fesc et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Gély-du-Fesc (34980) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Gély-du-Fesc qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Gély-du-Fesc sont :

  • Résidence principale à Saint-Gély-du-Fesc
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Gély-du-Fesc (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Gély-du-Fesc (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Gély-du-Fesc

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, Toutefois la loi n’oblige jamais le vendeur à racheter le bien immobilier. Etant donné la conjoncture actuelle, le recours à une vente à réméré peut intéresser des personnes connaissant des soucis de trésorerie. En règle générale, la vente à réméré est une alternative avantageuse adaptées à tous les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont accumulé des dettes qu’ils ne vont pas pouvoir payer par rapport à leurs ressources.

De nos jours, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Certains ne demandent qu'un estimation immobilière ou une valeur notariée. Cette vente est une solution qui présente de nombreux avantages, particulièrement pour en situation d'endettement.

Pendant toute la durée du réméré, prévue dans le contrat, l'acheteur ne sera pas en mesure de mettre en vente le bien. La vente à réméré permet aux propriétaires endettés de trouver une solution pour refinancer leurs créances. Une vente à réméré est d'ordinaire préconisée aux personnes qui ont un besoin urgent de financement pour payer une dette.

En échange, le vendeur habite dans son logement et préserve son droit de racheter son bien en priorité à un montant décidé en amont. Il est prudent de stipuler dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat va pouvoir être utilisée pendant le réméré. L'option de rachat est un contrat par lequel le propriétaire se réserve le droit, pour une durée légale de cinq années maximum, en général inférieure à 2 ans, de reprendre le bien immobilier, après restitution du prix initial et remboursement de divers frais.

La vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat du bien dans un délai maximum de cinq années mais en pratique le laps de temps n'excède pas les 2 ans. La vente à réméré n’est pas un crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une réelle vente immobilière. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent paraître logiques par rapport à la valeur estimée du bien. Le prix de rachat est défini librement par les deux parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix sera de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

Le réméré vous propose de préserver votre maison et de protéger votre famille. Le propriétaire perçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut alors régler ses dettes. Le propriétaire a la possibilité de lever cette option immédiatement après avoir signé.

Quand un propriétaire est accablé par ses dettes, faire appel à une vente à réméré est la dernière alternative après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce accordé par le juge. L’indemnité d’occupation du bien est réglée par le vendeur à l'acheteur pour la durée de la transaction. Toutefois, le réméré peut aussi porter sur un bien en location.

S'il souhaite lever l'option de rachat de son bien immobilier, le propriétaire bénéficie d’un certain temps précis, fixé préalablement dans le contrat de vente. Dès que l’option de rachat est employée en temps voulu, elle entraîne l’annulation du contrat de vente et du transfert de propriété. Si le propriétaire initial n'arrive pas à racheter son bien immobilier, l'investisseur devient aussitôt le propriétaire.

Un propriétaire qui est endetté et/ou qui a un besoin urgent d’argent à l'opportunité de mettre en vente son bien immobilier avec une option de rachat. Une fois que votre situation financière est rétablie, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien vendu sous contrat à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.