Rachat de crédits FICP propriétaire à Joué-lès-Tours (37300)

Vente à réméré à Joué-lès-Tours

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Joué-lès-Tours et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Joué-lès-Tours (37300) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Joué-lès-Tours qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Joué-lès-Tours sont :

  • Résidence principale à Joué-lès-Tours
  • Résidence secondaire ou locative à Joué-lès-Tours (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Joué-lès-Tours (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Joué-lès-Tours

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire qui choisit la date de rachat en levant l’option de rachat sitôt qu’il peut. Dans la conjoncture économique actuelle, le vente à réméré peut intéresser certaines personnes ayant des soucis financiers. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le montant de rachat avec une clause de rachat.

Afin de mieux expliquer le principe, il convient de dire qu’il existe différents types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré des biens immobiliers est assurément la plus réputée. Cette dernière se distingue de la vente traditionnelle souvent employée par les financiers qui désirent refinancer des biens immobiliers sachant qu'elle permet à un propriétaire de vendre momentanément son bien immobilier à un établissement spécialisé. Cette indemnité d’occupation peut être prépayée si les finances du réméré le permettent ou peut être payée par le vendeur si ses moyens mensuels sont suffisants.

Le vendeur peut renoncer à son droit toutefois il perd alors son bien immobilier. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est plus préconisée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour payer une dette.

En contrepartie, le vendeur occupe son bien et maintient son droit de racheter sa maison en priorité à un montant renseigné en amont. Il est primordial pour l’investisseur que l’option de rachat réservée au propriétaire soit utilisée dans un court laps de temps. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur a la possibilité, pour une durée légale de 5 ans maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien vendu, après restitution du montant principal et remboursement des différents frais annexes.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré est souvent la résidence principale du vendeur et dans laquelle il souhaite continuer à vivre. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentifié chez le notaire dans lequel est stipulé que le propriétaire vendeur conserve le droit de racheter son bien pendant un laps de temps déterminé en remboursant à l'investisseur le montant principal et les dépenses de son achat. Le prix de rachat est fixé librement par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix est de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

Le contrat pour une vente à réméré doit être fait par un notaire qui contrôlera que le vendeur pourra racheter son bien dans quelques temps. pas l’option de rachat dans le laps de temps défini, l'investisseur devient définitivement propriétaire. Les conditions de rachat du bien immobilier sont censées être identifiées sans équivoque en amont la vente à réméré.

Lorsqu'un propriétaire est endetté, faire appel à une vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce. Quand un vendeur désire racheter le bien immobilier dans le délai défini au préalable, son option de rachat disparaît. L'acheteur peut demander une somme supplémentaire au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière relatif à la différence entre la valeur du bien immobilier au moment de la vente et du rachat.

Durant toute la période du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation du logement. Pour signer une vente à réméré, une estimation réalisée par un expert agréé par le tribunal, peut être réclamée par l’investisseur. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Le prix d'achat du bien peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d'une vente à réméré avec option de rachat et il est fixé par les deux parties. Quand la situation financière est stable, il vous est possible d'emprunter à nouveau pour redevenir propriétaire du logement que vous avez vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.