Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Avertin (37550)

Vente à réméré à Saint-Avertin

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Avertin et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Avertin (37550) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Avertin qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Avertin sont :

  • Résidence principale à Saint-Avertin
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Avertin (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Avertin (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Avertin

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat, mais la loi n’oblige aucunement le vendeur à racheter le bien. Dans ce cas, le vendeur continue d’occuper son appartement ou sa maison et a l'opportunité de le racheter dans un laps de temps de 6 mois à 5 ans. Dans la pratique, la vente à réméré avec option de rachat offre au propriétaire vendeur l'opportunité de racheter son bien dans un délai de six mois à cinq ans moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Toutefois, contrairement à une vente traditionnelle, une vente à réméré vous offre l'opportunité de racheter votre bien immobilier dans un délai déterminé. La décote se calcule en fonction du bien, de sa localisation et des besoins du propriétaire. Cette indemnisation d’occupation peut être réglée à l'avance si les finances du réméré sont suffisantes ou peut être réglée par le vendeur si ses ressources mensuelles sont suffisantes.

Durant toute la durée du réméré, initialement prévue dans le contrat, l'acheteur ne sera pas en mesure de vendre le bien immobilier. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. En fait, une vente à réméré correspond à la vente d’un bien avec la possibilité de racheter le bien à un prix déterminé au préalable.

Evitez la saisie immobilière grâce à la vente à réméré. Il est important pour l'acheteur que l’option de rachat offerte au propriétaire soit exercée dans un bref délai. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien dans un délai défini.

La vente à réméré est un contrat signé entre le vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur : un investisseur. La vente à réméré n’est pas un crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une vraie vente immobilière. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent paraître logiques concernant la valeur du bien. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par les parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix sera de 10 à 40 % de moins que la valeur du bien.

Le réméré est un contrat qui vous va permettre de sauver votre maison et de protéger votre famille. Le réméré va permettre à l’acquéreur de disposer de l’argent immédiatement et de prendre ensuite son temps pour vendre son bien immobilier sur le marché immobilier. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le coût de l'indemnité d'occupation mensuelle, la valeur de la levée d'option de rachat et la durée.

Quand un propriétaire est accablé par ses dettes, faire appel à une vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce. Quand il achète un bien immobilier avec une option de rachat, un investisseur doit être sûr que le vendeur sera en mesure de racheter le bien immobilier en respectant laps de temps défini dans l'acte notarié qu'importe le moyen. L’investisseur peut demander des frais supplémentaires au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre la valeur du bien immobilier au moment de la vente et du rachat.

S'il souhaite lever l'option de rachat de son bien immobilier, le propriétaire dispose d’un délai précis, fixé préalablement dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Pour le rachat de son bien immobilier, le vendeur pourra signer un crédit auprès d’une institution financière en incluant une option de rachat. Si le propriétaire initial ne peut pas racheter son bien immobilier, l'investisseur devient immédiatement le propriétaire.

Un propriétaire endetté va pouvoir mettre en vente son logement en mettant une option de rachat. Une vente à réméré vous permet de mettre en vente un bien avec la possibilité de le racheter dans un futur proche.