Rachat de crédits FICP propriétaire à Trélazé (49800)

Vente à réméré à Trélazé

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Trélazé et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Trélazé (49800) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Trélazé qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Trélazé sont :

  • Résidence principale à Trélazé
  • Résidence secondaire ou locative à Trélazé (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Trélazé (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Trélazé

Etude Gratuite Vente à Réméré

Conformément au code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, cependant la loi n’oblige pas le vendeur à racheter le bien immobilier. C’est un processus juridique qui se fait en plusieurs paliers. En règle générale, la vente à réméré avec option de rachat offre au propriétaire vendeur l'opportunité de racheter son bien dans un délai de six mois à cinq ans moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Afin de mieux expliquer le principe, il revient à dire qu’il existe différents types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré des biens immobiliers est clairement la plus réputée. La vente à réméré se différencie de la vente traditionnelle particulièrement employée par les spécialistes qui souhaitent financer à nouveau un bien immobilier sachant qu'elle va permettre à un particulier de vendre provisoirement son bien immobilier à un établissement spécialisé. Cette allocation d’occupation peut être payée à l'avance si les finances du réméré sont suffisantes ou peut être versée par le vendeur si ses ressources mensuelles sont suffisantes.

Pendant toute la durée de la vente à réméré, prévue dans le contrat, l'acheteur ne sera pas autorisé à vendre le bien immobilier. En effet, à partir du moment où la vente est conclue dans un cabinet notarial, ce dernier rembourse les créances et la somme d'argent restante est versée au vendeur. Une vente à réméré est d'ordinaire préconisée aux propriétaires qui ont un besoin urgent de financement pour payer une dette.

En échange, le vendeur occupe son bien immobilier et conserve son droit de racheter son appartement ou sa maison en étant prioritaire à un prix décidé en amont. Il est possible de mettre en vente un bien en vue de le reprendre postérieurement grâce à la levée d'option de rachat. Le vendeur peut toujours racheter le bien immobilier dans un délai déterminé.

La vente avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à un rachat de crédit. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré est le plus souvent une maison de l'investisseur et dans laquelle il souhaite continuer à vivre. Le prix de rachat est déterminé librement par les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le procédé de la vente à réméré reste très pratique pour les personnes en difficultés financières car il permettra d’obtenir de l'argent avec mise en garantie temporaire de sa propriété.

Le contrat pour une vente à réméré doit être fait par un notaire qui contrôlera que le propriétaire pourra racheter son bien immobilier à une date ultérieure. Le réméré permet à l’acquéreur d'obtenir de l’argent immédiatement et dans un deuxième temps, de mettre en vente son bien sur le marché immobilier. Les conditions de rachat du bien immobilier sont censées être clairement identifiées précédemment de la vente à réméré.

Les ventes à réméré sont principalement effectuées sur des biens comme une maison ou un appartement mais aussi sur des bureaux ou sur des terrains viabilisés. Lorsque le vendeur désire racheter le bien immobilier dans le délai défini au préalable, son option de rachat disparaît. L'acheteur peut réclamer une rallonge au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Pendant la durée du réméré, la seule chose à payer est l'indemnité mensuelle d’occupation. Pour signer une vente à réméré, une vérification effectuée par un expert agréé par le tribunal, peut être demandée par l’investisseur. Quand toutes les solutions ont été envisagées et étudiées, la vente avec faculté de rachat est le dernier espoir d’échapper à la liquidation des biens.

Le prix d'achat du bien peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Une vente à réméré vous permettra de vendre un bien mais de pouvoir le racheter dans un futur proche.