Rachat de crédits FICP propriétaire à Dombasle-sur-Meurthe (54110)

Vente à réméré à Dombasle-sur-Meurthe

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Dombasle-sur-Meurthe et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Dombasle-sur-Meurthe (54110) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Dombasle-sur-Meurthe qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Dombasle-sur-Meurthe sont :

  • Résidence principale à Dombasle-sur-Meurthe
  • Résidence secondaire ou locative à Dombasle-sur-Meurthe (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Dombasle-sur-Meurthe (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Dombasle-sur-Meurthe

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire initial qui gère la date de rachat en supprimant l’option de rachat lorsque qu’il peut. Dans la conjoncture économique, le recours à une vente à réméré peut convenir à différentes personnes qui connaissent des difficultés bancaires. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le montant de rachat avec une clause de rachat.

Aujourd’hui, la vente à réméré est aussi appelée vente avec option de rachat exclusive. Le montant varie en fonction du bien immobilier, de sa localisation et des besoins du vendeur. La vente à réméré est strictement dédiée aux personnes qui doivent faire face à une situation bancaire compliquée.

Au cours de toute la durée de la vente à réméré, prévue dans le contrat, l'acheteur ne sera pas autorisé à vendre le bien. En pratique, aussitôt que la vente est signée et acceptée chez le notaire, ce dernier rembourse les créances et la somme d'argent restante est versée au vendeur. Une vente à réméré est souvent recommandée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour rembourser une dette.

En échange, le vendeur occupe son logement et conserve son droit de racheter son bien en étant prioritaire à un prix renseigné dès le départ. Il est primordial pour l'acheteur que l’option de rachat proposée au propriétaire soit utilisée dans un court délai. L'option de rachat est une convention par laquelle le vendeur a la possibilité, pour une durée légale de cinq ans maximum, le plus souvent inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier vendu, après restitution du prix principal et remboursement de divers frais.

La vente avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est pas un rachat de crédit. Le prix de rachat est décidé en totale liberté par les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix est de 10 à 40 % inférieur à la valeur du bien.

La vente à réméré avec option de rachat est l’une des solutions les plus courantes adoptées par les propriétaires de biens immobiliers et dont la condition financière est assez complexe. La vente à réméré va permettre à l’acquéreur de disposer de l’argent tout de suite et ensuite de vendre son bien sur le marché de l'immobilier. Les conditions de rachat du bien immobilier doivent être précisément identifiées précédemment de la vente initiale avec option de rachat.

Les experts dans le domaine pensent qu’il s’agit d’une formule de vente avantageuse pour le vendeur. Lorsqu’il achète un bien immobilier avec une option de rachat, un investisseur doit être sûr que le vendeur aura les moyens de racheter le bien immobilier au maximum dans le délai inscrit dans l'acte notarié qu'importe le moyen. Au moment de la signature chez le notaire entre les deux parties, le vendeur sera en mesure de racheter son bien à une date ultérieure.

En signant un contrat de vente à réméré, la seule chose à payer est l'indemnité mensuelle d’occupation. Dans l'optique de racheter son bien immobilier, le vendeur devra contracter un prêt bancaire auprès d'un établissement bancaire an ajoutant une option de rachat. Sauvez votre patrimoine avec la vente à réméré.

Un propriétaire n'arrivant plus à payer ses dettes et dans le besoin d'argent urgent est en mesure de mettre en vente son bien immobilier en incluant une une option de rachat. Après avoir retrouver une situation financière correcte, il vous est possible d'emprunter à nouveau pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.