Rachat de crédits FICP propriétaire à Bar-le-Duc (55000)

Vente à réméré à Bar-le-Duc

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Bar-le-Duc et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Bar-le-Duc (55000) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Bar-le-Duc qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Bar-le-Duc sont :

  • Résidence principale à Bar-le-Duc
  • Résidence secondaire ou locative à Bar-le-Duc (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Bar-le-Duc (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Bar-le-Duc

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire qui contrôle la date de rachat en annulant l’option de rachat dès qu’il peut. C’est un système juridique qui se déroule en plusieurs étapes. De manière générale, la vente à réméré est une option judicieuse concernant les propriétaires surendettés ou qui ont acquis de lourdes créances qu’ils ne vont pas pouvoir rembourser par rapport à leurs ressources.

Cependant, contrairement à une vente classique, une vente à réméré peut vous permettre de racheter votre bien immobilier dans un délai déterminé. La décote varie en fonction du bien, de sa localisation et des exigences du propriétaire. Cette honoraire d’occupation peut être payée à l'avance si le réméré est en mesure de payer ou peut être réglée par le vendeur si ses moyens mensuels sont corrects.

Au cours toute la phase qui suit la date de signature, le bien immobilier ne peut être vendu par l'acheteur et il ne peut pas expulser le vendeur. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est d'ordinaire préconisée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour rembourser une dette.

En contrepartie, le vendeur reste l’occupant de son logement et conserve son droit de racheter son appartement ou sa maison prioritairement à un montant décidé au préalable. Il est important pour l'acheteur que l’option de rachat offerte au vendeur soit exercée dans un bref laps de temps. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur a la possibilité, pour une durée légale de cinq ans maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier, après restitution du prix initial et remboursement des différents frais annexes.

La vente avec option de rachat ne doit jamais être comparée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une réelle vente immobilière. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien immobilier en vente à réméré doivent paraître justes concernant la valeur estimée du bien. Le principe de la vente à réméré apparaît avantageux pour les personnes endettées car il permettra d’avoir de l'argent avec mise en garantie provisoire de son bien immobilier.

La vente à réméré avec option de rachat est l’une des solutions les plus courantes adoptées par les propriétaires dont la condition financière est compliquée. La vente à réméré propose à l’acquéreur d'avoir de l’argent tout de suite et dans un deuxième temps, de mettre en vente sa propriété sur le marché immobilier. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'investisseur, le montant de l'indemnité d'occupation du logement, le prix de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Les ventes à réméré sont principalement faites sur des biens comme une maison ou un appartement mais également sur des bureaux ou sur des terrains viabilisés. L’indemnité d’occupation du logement est payée par le vendeur à l’investisseur pour la période du contrat. L’investisseur peut demander des frais supplémentaires le jour de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière relatif à la différence entre la valeur marchande du bien au moment de la vente et celle du bien au moment du rachat.

De fait, l'acheteur devient pleinement propriétaire le jour suivant la fin de la durée de rachat. Lorsque l’option de rachat est utilisée en temps voulu, le contrat de vente et le transfert de propriété sont alors annulés. Si le vendeur n'arrive pas à racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Son prix d’achat peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Une vente à réméré vous propose de vendre un bien immobilier avec la possibilité de son rachat dans un futur proche.