Rachat de crédits FICP propriétaire à Quéven (56530)

Vente à réméré à Quéven

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Quéven et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Quéven (56530) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Quéven qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Quéven sont :

  • Résidence principale à Quéven
  • Résidence secondaire ou locative à Quéven (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Quéven (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Quéven

Etude Gratuite Vente à Réméré

Comprenez les points importants de l’opération, les principes généraux et le fonctionnement de cette vente particulière. C’est un processus juridique composé de plusieurs paliers. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le prix de rachat avec une clause de rachat.

Cependant, à l'inverse d'une vente normale, une vente à réméré permettra racheter le bien immobilier dans un délai précis. La décote dépend du bien immobilier, de sa situation géographique et des besoins du propriétaire. Cette allocation d’occupation peut être réglée à l'avance si les finances du réméré le permettent ou peut être versée par le vendeur si ses moyens mensuels sont suffisants.

De son côté, le vendeur peut renoncer à ses droits en revanche il perd ainsi son appartement ou sa maison. La vente à réméré avec option d'achat propose aux propriétaires qui font face à une situation financière difficile de les aider face à leurs problèmes bancaires. Une vente à réméré est souvent recommandée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour rembourser une dette.

Evitez la saisie immobilière grâce à la vente à réméré. Il est important de stipuler dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant la durée du réméré. L'option de rachat est un contrat par lequel le propriétaire peut, pour une durée légale de 5 années maximum, le plus souvent inférieure à 2 ans, de reprendre le bien immobilier, contre restitution du montant initial et remboursement de divers frais.

La vente à réméré est un contrat de vente conclu entre deux parties : le vendeur d’un bien et l’acheteur c'est à dire un investisseur. Le bien immobilier faisant l’objet de la vente à réméré est généralement une maison ou un appartement qui est la résidence principale du vendeur et dans laquelle il veut continuer à vivre. Le prix de rachat est défini librement par les deux parties dans l’acte de vente qui comprend une clause de rachat. Le prix de rachat est fixé librement par les parties et est présent dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix est de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

Le contrat pour une vente à réméré doit être fait par un notaire qui contrôlera que le propriétaire pourra racheter son bien dans quelques temps. Le vendeur ne levant pas l’option de rachat dans le laps de temps déterminé au préalable, l'investisseur devient définitivement propriétaire. Les clauses de rachat du bien sont censées être clairement identifiées précédemment de la vente à réméré.

Lorsqu'le propriétaire est endetté, la vente à réméré est la dernière solution après la réorganisation de la dette et la demande d’un délai de grâce accordé par le juge. Pour tout achat d'un bien immobilier comportant une option de rachat, un investisseur doit être raisonnablement sûr que le vendeur aura les moyens de racheter le bien au plus tard dans le délai inscrit dans l’acte peu importe le moyen. Cependant, la vente à réméré peut également concerner une résidence secondaire.

Par principe, l’investisseur devient propriétaire à part entière le lendemain de la fin de la date de rachat. Pour réaliser une vente à réméré, une estimation exécutée par un expert choisi par le tribunal, peut être demandée par l'acheteur. Si le propriétaire initial n'arrive pas à racheter son bien immobilier, l'investisseur devient aussitôt le propriétaire.

Le prix d'achat du bien peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d'une vente à réméré avec option de rachat et il est fixé par les deux parties. Utilisée en général lors de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré avec option de rachat accorde au propriétaire la chance de racheter son bien.