Rachat de crédits FICP propriétaire à Bully-les-Mines (62160)

Vente à réméré à Bully-les-Mines

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Bully-les-Mines et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Bully-les-Mines (62160) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Bully-les-Mines qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Bully-les-Mines sont :

  • Résidence principale à Bully-les-Mines
  • Résidence secondaire ou locative à Bully-les-Mines (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Bully-les-Mines (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Bully-les-Mines

Etude Gratuite Vente à Réméré

Conformément au code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, cependant la loi n’oblige en rien le vendeur à racheter le bien immobilier. Etant donné la conjoncture actuelle, le recours à une vente à réméré peut intéresser des personnes qui ont des soucis de trésorerie. En règle générale, la vente à réméré avec option de rachat offre au propriétaire vendeur l'opportunité de racheter son bien immobilier dans un laps de temps de six mois à cinq ans moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Toutefois, à l'inverse d'une vente normale, une vente à réméré vous permet de racheter le bien immobilier dans un délai précis. Le montant varie en fonction du bien, de sa localisation et des critères du propriétaire. La vente à réméré propose plusieurs avantages, en particulier pour qui a des créances.

Durant toute la durée suivant la date de signature, le bien immobilier ne peut être vendu par l'acheteur et il ne peut pas mettre dehors le propriétaire. Elle permettra aux propriétaires qui ont épuisé les recours bancaires de trouver une solution pour refinancer leurs créances. En tout état de cause, il appartient d’évaluer votre situation et vos besoins avant de vendre votre bien immobilier avec option de rachat.

En échange, le vendeur habite dans son logement et maintient son droit de racheter son bien prioritairement à un montant déterminé au préalable. Il est prudent de stipuler dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat va pouvoir être utilisée durant le réméré. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien immobilier dans un laps de temps déterminé.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à un rachat de crédit. Le bien immobilier faisant l’objet de la vente à réméré est le plus souvent la résidence principale du vendeur et dans laquelle il veut séjourner. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent être raisonnables concernant la valeur du bien. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix peut être de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

La vente à réméré est l’une des solutions les plus courantes adoptées par les propriétaires de biens immobiliers et dont la condition financière est assez complexe. Le vendeur en quête de liquidités perçoit le solde correspondant à la vente à réméré et peut alors régler ses dettes. Les modalités de rachat du bien doivent être clairement identifiées en amont la vente à réméré avec option de rachat.

Les experts arguent qu’il s’agit d’une formule de vente intéressante à tous les niveaux pour le vendeur. Lorsqu’il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, l'acheteur doit être raisonnablement sûr que l'investisseur aura les moyens de racheter le bien immobilier au plus tard dans le délai cité dans l’acte peu importe le moyen. Par le biais d’un contrat de vente établi devant un notaire, le vendeur pourra racheter son bien immobilier à une date prédéfinie.

Par principe, l’investisseur devient pleinement propriétaire le lendemain de la fin de la date de rachat. Dans l'optique de racheter sa propriété, le vendeur prendra un prêt bancaire auprès d'une banque avec une option de rachat. Si le vendeur n'arrive pas à racheter son bien immobilier, l'investisseur devient tout de suite le propriétaire.

Son principe est de permettre à un propriétaire endetté de retrouver la pleine propriété de son habitation par le biais d’un acte de rachat dans un laps de temps préalablement défini. Une vente à réméré avec option de rachat vous permet de mettre en vente un bien immobilier avec la possibilité de son rachat dans l’avenir.