Rachat de crédits FICP propriétaire à Sélestat (67600)

Vente à réméré à Sélestat

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Sélestat et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Sélestat (67600) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Sélestat qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Sélestat sont :

  • Résidence principale à Sélestat
  • Résidence secondaire ou locative à Sélestat (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Sélestat (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Sélestat

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire initial qui gère la date de rachat en supprimant l’option de rachat lorsque qu’il est en mesure de le faire. Dès lors, le vendeur vit toujours dans son bien et il lui est possible de le racheter dans un laps de temps de 6 mois à 5 ans. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le montant de rachat avec une clause de rachat.

En revanche, contrairement à une vente normale, une vente à réméré propose racheter le bien immobilier dans un laps de temps défini. La décote se calcule en fonction du bien immobilier, de l'adresse et des critères du vendeur. Cette vente à réméré est uniquement consacrée aux personnes qui doivent faire face à une situation bancaire compliquée.

Le vendeur peut laisser tomber ses droits cela dit, il perd donc son appartement ou sa maison. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est plus recommandée aux personnes en difficulté financière ayant besoin d'argent pour payer une dette.

Evitez la saisie de votre bien immobilier grâce à la vente à réméré. Il est important d'anticiper dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant la durée du réméré. L'option de rachat est un contrat par lequel le propriétaire a la possibilité, pour une durée légale de cinq ans au maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier vendu, en échange du prix principal et remboursement des différents frais annexes.

La vente à réméré est un contrat conclu entre deux parties : le vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur : un investisseur. La vente à réméré reste une réelle vente immobilière, ce n'est nullement un rachat de crédit. Le contrat de vente à réméré est un contrat notarié dans lequel est stipulé que le vendeur conserve le droit de racheter son bien pendant un laps de temps convenu en remboursant à l'investisseur le montant principal et les dépenses de son investissement. Le prix de rachat est déterminé librement par le vendeur et l’acheteur et apparaît dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix peut être de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le vendeur parviendra racheter son bien immobilier à une date ultérieure. Le réméré permettra à l’acquéreur d'obtenir de l’argent tout de suite et ensuite de vendre son bien sur le marché immobilier. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le coût de l'indemnité d'occupation du bien, la valeur de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Quand un propriétaire est accablé par ses créances, la vente à réméré est la dernière solution après le réaménagement de la dette et la demande d’un délai de paiement supplémentaire que le juge accorde aux débiteurs rencontrant des difficultés. A partir du moment où un vendeur désire racheter le bien immobilier dans le délai défini au préalable, son option de rachat s'annule. Malgré tout, la vente à réméré peut aussi se faire sur une résidence secondaire.

Pour lever l'option de rachat de son bien immobilier, le vendeur bénéficie d’un certain temps précis, fixé au préalable dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Lorsque l’option de rachat est exercée dans les délais impartis, le contrat de vente et le transfert de propriété sont alors annulés. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Un propriétaire qui est endetté et/ou qui a un besoin urgent d’argent va pouvoir vendre son logement en mettant une option de rachat. Après avoir retrouver une situation financière correcte, vous empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.