Rachat de crédits FICP propriétaire à Le Grand-Quevilly (76120)

Vente à réméré à Le Grand-Quevilly

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Le Grand-Quevilly et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Le Grand-Quevilly (76120) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Le Grand-Quevilly qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Le Grand-Quevilly sont :

  • Résidence principale à Le Grand-Quevilly
  • Résidence secondaire ou locative à Le Grand-Quevilly (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Le Grand-Quevilly (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Le Grand-Quevilly

Etude Gratuite Vente à Réméré

C’est le propriétaire qui gère la date de rachat en annulant l’option de rachat sitôt qu’il est en mesure de le faire. Au vu de la conjoncture économique actuelle, le recours à une vente à réméré peut convenir à certains propriétaires connaissant des problèmes de trésorerie. La vente à réméré offre au vendeur la possibilité de racheter son bien dans un délai de 6 mois à 5 ans moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

De nos jours, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. La vente à réméré avec option de rachat est différente de la vente traditionnelle essentiellement employée par les spécialistes qui veulent refinancer un bien immobilier sachant qu'elle permet à un propriétaire de vendre momentanément son bien immobilier à un établissement spécialisé. Cette indemnisation d’occupation peut être payée à l'avance si les finances du réméré le permettent ou peut être payée par le vendeur si ses rentrées d'argent mensuelles sont suffisantes.

De son côté, le vendeur peut abandonner ses droits cela dit, il perd ainsi son bien. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est plus recommandée aux propriétaires en difficulté financière ayant besoin d'argent pour rembourser une dette.

En échange, le vendeur habite dans son bien immobilier et maintient son droit de racheter sa maison en priorité à un montant désigné dès le départ. Il est important pour l'acheteur que l’option de rachat proposée au propriétaire soit destinée à être exercée dans un bref délai. L'option de rachat est un engagement par lequel le propriétaire a la possibilité, pour une durée légale de cinq années au maximum, en pratique généralement inférieure à 2 ans, de reprendre le bien vendu, après restitution du montant initial et remboursement des frais.

La vente avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. Le bien concerné par la vente à réméré est habituellement une maison ou un appartement qui est la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il désire continuer à vivre. Le prix de rachat est déterminé en toute liberté par les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente qui comprend une clause de rachat. Le principe de la vente à réméré est utile pour les personnes en difficultés financières car il permettra d’encaisser du capital avec mise en garantie provisoire de son appartement ou sa maison.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le propriétaire parviendra racheter son bien immobilier dans quelques temps. La vente à réméré permettra à l’acquéreur de disposer de l’argent immédiatement et dans un deuxième temps, de mettre en vente son bien immobilier sur le marché de l'immobilier. Le propriétaire a la possibilité de lever cette option instantanément après la signature.

Les experts dans le domaine pensent que la vente à réméré est une solution intéressante à tous les niveaux pour le propriétaire. Pour tout achat d'un bien immobilier comportant une option de rachat, un investisseur doit être sûr que l'investisseur aura les moyens de racheter le bien en respectant délai défini dans l’acte qu'importe le moyen. Néanmoins, la vente à réméré peut aussi se faire sur une résidence secondaire.

S'il souhaite lever l'option de rachat de son bien immobilier, le propriétaire dispose d’un laps de temps précis, fixé antérieurement dans le contrat. Pour signer une vente à réméré, une vérification réalisée par un expert choisi par le tribunal, peut être exigée par l'acheteur. Après avoir chercher toutes les possibilités, la vente à réméré avec option de rachat est le meilleur moyen d'échapper à de perdre vos biens immobiliers.

Son prix d’achat peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Quand la situation financière est stable, il vous est possible d'emprunter une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien vendu à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.