Rachat de crédits FICP propriétaire à Le Grand-Quevilly (76120)

Vente à réméré à Le Grand-Quevilly

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Le Grand-Quevilly et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Le Grand-Quevilly (76120) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Le Grand-Quevilly qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Le Grand-Quevilly sont :

  • Résidence principale à Le Grand-Quevilly
  • Résidence secondaire ou locative à Le Grand-Quevilly (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Le Grand-Quevilly (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Le Grand-Quevilly

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, Toutefois le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien. C’est un mécanisme juridique composé de plusieurs phases. En règle générale, la vente à réméré est une alternative judicieuse en ce qui concerne les propriétaires en situation financière difficile ou qui ont acquis de nombreuses dettes qu’ils n'arrivent plus à rembourser en fonction de leurs revenus.

Ceci étant, à l'inverse d'une vente ordinaire, une vente à réméré propose racheter le bien immobilier dans un laps de temps défini. La décote va dépendre du bien immobilier, de sa situation géographique et des exigences du vendeur. La vente à réméré est exclusivement destinée aux personnes qui doivent faire face à une situation financière délicate.

De son côté, le vendeur peut laisser tomber ses droits mais il renonce donc à son bien. La vente à réméré avec option d'achat permet aux propriétaires qui font face à une situation financière difficile de trouver une solution pour refinancer leurs créances. Une vente à réméré consiste en la vente d’un bien immobilier avec la possibilité de racheter le bien à un prix défini en amont.

En compensation, le vendeur reste l’occupant de son logement et préserve son droit de racheter sa maison en étant prioritaire à un prix désigné dès le départ. Il est primordial pour l’investisseur que l’option de rachat réservée au propriétaire soit utilisée dans un court laps de temps. L'option de rachat est une convention par laquelle le vendeur peut, pour une période légale de 5 ans maximum, le plus souvent inférieure à 2 ans, de reprendre le bien vendu, contre restitution du montant initial et remboursement des frais.

La vente à réméré est un contrat de vente conclu entre deux parties : le vendeur d’un bien immobilier et l’acheteur qui est en l’occurrence un investisseur. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une vraie vente immobilière. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent rester justes au niveau de la valeur du bien. La vente à réméré apparaît pratique pour les personnes endettées car il va permettre d’avoir du capital avec mise en garantie temporaire de son appartement ou sa maison.

Le contrat pour une vente à réméré doit être fait par un notaire qui contrôlera que le vendeur pourra racheter son bien immobilier dans quelques temps. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le laps de temps défini, l’acheteur devient définitivement propriétaire. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'investisseur, le coût de l'indemnité d'occupation mensuelle, le montant de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Les ventes à réméré sont en majorité effectuées sur des logements mais aussi sur terrains ou bureaux. Quand il achète un bien immobilier avec une option de rachat, un investisseur doit être sûr que l'investisseur sera en mesure de racheter le bien au maximum dans le laps de temps fixé dans le contrat peu importe le moyen. Néanmoins, la vente à réméré peut aussi se faire sur une résidence secondaire ou locative.

Par principe, l’investisseur devient pleinement propriétaire le jour suivant la fin de la période de rachat. Lorsque l’option de rachat est exercée dans le délai défini en amont, elle engendre alors l’annulation du contrat de vente et du transfert de propriété. Si le vendeur ne peut pas racheter son bien, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Le principe de la vente à réméré est de permettre au débiteur de conserver la pleine propriété de son bien par le biais d’un contrat avec option de rachat dans un délai préalablement défini. Une vente à réméré vous permet de vendre un bien avec la possibilité de le racheter dans un futur proche.