Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Fargeau-Ponthierry (77310)

Vente à réméré à Saint-Fargeau-Ponthierry

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Fargeau-Ponthierry et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Fargeau-Ponthierry (77310) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Fargeau-Ponthierry qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Fargeau-Ponthierry sont :

  • Résidence principale à Saint-Fargeau-Ponthierry
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Fargeau-Ponthierry (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Fargeau-Ponthierry (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Fargeau-Ponthierry

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, cependant la loi n’oblige jamais le vendeur à racheter le bien immobilier. Dans cette situation, le vendeur vit toujours dans son bien et peut le racheter dans laps de temps 6 mois à 5 ans. De manière générale, la vente à réméré est une option avantageuse des propriétaires devant faire face à des créances ou qui ont accumulé de lourdes dettes qu’ils ne peuvent plus rembourser en fonction de leurs revenus.

Toutefois, à l'inverse d'une vente classique, une vente à réméré propose racheter le bien immobilier dans un délai imposé. La vente à réméré est différente de la vente ordinaire particulièrement exploitée par les spécialistes qui veulent refinancer des biens immobiliers par le fait qu’elle offre la possibilité à un propriétaire de vendre momentanément sa maison ou son appartement à un organisme spécialisé. Cette indemnité d’occupation peut être payée à l'avance si les finances du réméré sont suffisantes ou peut être payée par le vendeur si ses revenus mensuels sont corrects.

Durant toute la durée du réméré, initialement prévue dans le contrat, l’investisseur n'aura pas le droit de vendre le bien immobilier. La vente à réméré avec option d'achat permettra aux propriétaires qui ont épuisé les recours bancaires de les aider face à leurs problèmes bancaires. Pour toute demande, il convient d’évaluer votre situation et vos besoins avant de mettre en vente votre propriété avec option de rachat.

En compensation, le vendeur occupe son bien immobilier et conserve son droit de racheter son appartement ou sa maison en priorité à un montant déterminé au préalable. Il est important de stipuler dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat va pouvoir être utilisée pendant le réméré. Le vendeur peut toujours racheter le bien dans un laps de temps donné.

La vente à réméré est un contrat conclu entre deux parties : le propriétaire vendeur d’un bien et l’acheteur qui est en l’occurrence un investisseur. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré est le plus souvent une maison du vendeur et dans laquelle il désire continuer à vivre. Le prix de rachat est décidé en totale liberté par les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est fixé en totale liberté par les parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix est de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

Le réméré est un contrat qui vous permettra de conserver votre maison et de protéger votre famille. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le laps de temps imparti, l’acheteur devient totalement propriétaire. Les conditions de rachat du bien sont censées être précisément identifiées précédemment de la vente initiale avec option de rachat.

Les spécialistes pensent que la vente à réméré avec option d'achat est une option qui profite en tout point au propriétaire. Lorsqu’il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, l'investisseur doit être raisonnablement sûr que l'investisseur sera en mesure de racheter le bien au plus tard dans le délai inscrit dans le contrat qu'importe le moyen. Malgré tout, le réméré peut aussi porter sur une résidence secondaire ou locative.

S'il souhaite lever l'option de rachat de son bien, le vendeur bénéficie d’un certain temps précis, fixé au préalable dans le contrat de vente. S'il souhaite racheter son bien immobilier, le vendeur prendra un prêt bancaire auprès d'une banque avec une option de rachat. Si le propriétaire initial ne peut pas racheter son bien, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d'une vente à réméré avec option de rachat et le montant est fixé par les deux parties. Quand la situation financière est stable, vous pourrez alors empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu sous contrat à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.