Rachat de crédits FICP propriétaire à Bussy-Saint-Georges (77600)

Vente à réméré à Bussy-Saint-Georges

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Bussy-Saint-Georges et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Bussy-Saint-Georges (77600) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Bussy-Saint-Georges qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Bussy-Saint-Georges sont :

  • Résidence principale à Bussy-Saint-Georges
  • Résidence secondaire ou locative à Bussy-Saint-Georges (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Bussy-Saint-Georges (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Bussy-Saint-Georges

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire qui gère la date de rachat en enlevant l’option de rachat dès qu’il peut. Dans la conjoncture actuelle, le recours à une vente à réméré peut intéresser certains propriétaires ayant des soucis bancaires. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le prix de rachat avec une clause de rachat.

Pour mieux comprendre le fonctionnement, il convient de dire qu’il existe divers types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré concernant les biens immobiliers est sans doute la plus réputée. Nombreux sont ceux qui souhaitent seulement avoir une estimation immobilière ou une valeur notariée. Cette indemnisation d’occupation peut être payée à l'avance si le réméré est en mesure de payer ou peut être versée par le vendeur si ses moyens mensuels sont corrects.

Au cours de toute la durée de la vente à réméré, préalablement inscrite dans le contrat, l’investisseur n'aura pas le droit de mettre en vente le bien. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est souvent conseillée aux personnes qui ont un besoin urgent de financement pour rembourser une dette.

La vente à réméré avec option d'achat vous permet d'éviter une saisie de votre bien immobilier. Il est important de prévoir dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée pendant la durée du réméré. L'option de rachat est une convention par laquelle le vendeur a la possibilité, pour une durée légale de cinq années maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien vendu, contre restitution du montant principal et remboursement de divers frais.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit pas être identifiée à un rachat de crédit. La vente à réméré n’est pas un crédit garanti par un transfert de bien, c’est une réelle vente immobilière. Le prix de rachat est défini en toute liberté par les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les deux parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix sera de 10 à 40 % inférieur à le prix du bien sur le marché.

Le réméré vous va permettre de conserver votre maison et de vous protéger. Le vendeur reçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le montant de l'indemnité d'occupation mensuelle, le montant de la levée d'option de rachat et la durée.

Les ventes à réméré sont en majorité faites sur des logements mais également sur terrains ou bureaux. Lorsqu’il achète un bien immobilier comportant une option de rachat, l'acheteur doit être sûr que le vendeur pourra racheter le bien immobilier au maximum dans le laps de temps défini dans le contrat peu importe le moyen. Cependant, le réméré peut également porter sur une résidence secondaire.

Durant toute la période du réméré, vous ne devrez payer qu’une indemnité mensuelle d’occupation. S'il souhaite racheter son bien immobilier, le vendeur prendra un crédit auprès d'une banque an ajoutant une option de rachat. Après avoir chercher toutes les possibilités, la vente à réméré avec faculté de rachat est la dernière solution pour éviter la liquidation des biens.

Le prix d'achat du bien peut être différent du prix de vente dans le cadre d'une vente à réméré avec option de rachat et son prix est fixé par les deux parties. Après avoir retrouver une situation financière correcte, vous empruntez à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.