Rachat de crédits FICP propriétaire à La Celle-Saint-Cloud (78170)

Vente à réméré à La Celle-Saint-Cloud

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à La Celle-Saint-Cloud et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à La Celle-Saint-Cloud (78170) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à La Celle-Saint-Cloud qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à La Celle-Saint-Cloud sont :

  • Résidence principale à La Celle-Saint-Cloud
  • Résidence secondaire ou locative à La Celle-Saint-Cloud (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à La Celle-Saint-Cloud (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à La Celle-Saint-Cloud

Etude Gratuite Vente à Réméré

Comprenez en quoi consiste l’opération, les principes généraux et comment fonctionne cette vente particulière. C’est un dispositif juridique composé de plusieurs paliers. En règle générale, la vente à réméré avec option de rachat propose au vendeur l'option de racheter son bien immobilier dans un délai de six mois à cinq ans moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Pour mieux comprendre le fonctionnement, il convient de dire qu’il y a plusieurs types de vente à réméré, dont la vente à réméré en ce qui concerne les biens immobiliers est sans doute la plus réputée. Le montant dépend du bien immobilier, de sa situation géographique et des attentes du vendeur. La vente à réméré propose différents avantages, principalement pour une personne en situation d’endettement.

Durant toute la durée qui suit la date de signature, le bien immobilier ne peut pas être vendu par l'acheteur et il n’a aucune possibilité de mettre dehors le propriétaire. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. La vente à réméré consiste en la vente d’un bien immobilier avec option de rachat à un prix déterminé à l’avance.

En contrepartie, le vendeur occupe son logement et préserve son droit de racheter sa maison prioritairement à un montant décidé dès le départ. Il est plus réfléchi de prévoir dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant le réméré. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien immobilier dans un délai donné.

La vente à réméré est un contrat signé entre le propriétaire vendeur d’un bien et l’acheteur c'est à dire un investisseur. La vente à réméré reste une réelle vente immobilière, ce n'est pas un rachat de crédit. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les deux parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est fixé librement par les deux parties et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, dont le prix est de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le propriétaire sera en capacité racheter son bien ultérieurement. Le propriétaire perçoit le solde de la vente à réméré et peut alors régler ses dettes. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'investisseur, le montant de l'indemnité d'occupation du bien, le prix de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Lorsqu'un propriétaire est accablé par ses dettes, faire appel à une vente à réméré est la dernière option après la réorganisation de la dette et la demande d’un délai de paiement supplémentaire que le juge accorde aux débiteurs rencontrant des difficultés. L’indemnité d’occupation du logement est réglée par le vendeur à l’investisseur pour la période de la transaction. Par le biais d’un contrat de vente conclu devant un notaire, le vendeur pourra racheter son bien à une date ultérieure.

Pendant la durée du réméré, la seule chose à payer est l'indemnité mensuelle d’occupation. S'il souhaite racheter son bien, le vendeur pourra signer un prêt bancaire auprès d’une institution financière en incluant une option de rachat. Après avoir chercher toutes les possibilités, la vente à réméré avec option de rachat est la dernière solution pour éviter de perdre vos biens immobiliers.

Son principe est de donner la possibilité au débiteur de conserver la pleine propriété de son habitation en signant un acte de rachat dans un laps de temps préalablement déterminé. Une vente à réméré avec option de rachat vous propose de vendre un bien immobilier avec la possibilité de son rachat dans un futur proche.