Rachat de crédits FICP propriétaire à Gaillac (81600)

Vente à réméré à Gaillac

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Gaillac et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Gaillac (81600) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Gaillac qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Gaillac sont :

  • Résidence principale à Gaillac
  • Résidence secondaire ou locative à Gaillac (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Gaillac (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Gaillac

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, cependant le vendeur n'est pas dans l'obligation de racheter le bien. Etant donné la conjoncture économique actuelle, le recours à une vente à réméré peut convenir à certains propriétaires qui ont des problèmes bancaires. Dans la pratique, la vente à réméré offre au vendeur l'opportunité de racheter son bien dans un laps de temps de six mois à cinq ans moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Pour mieux comprendre le fonctionnement, il appartient de dire qu’il existe plusieurs types de vente à réméré, parmi lesquelles la vente à réméré en ce qui concerne les biens immobiliers est clairement la plus utilisée. Le montant se calcule en fonction du bien immobilier, de sa situation géographique et des critères du propriétaire. La vente à réméré est uniquement destinée aux propriétaires qui doivent faire face à une situation financière difficile.

Pendant toute la durée qui suit la date de signature, le bien ne peut pas être vendu par l'acheteur et il n’a aucune possibilité de mettre dehors le vendeur. En effet, aussitôt que la vente est signée et acceptée chez le notaire, ce dernier rembourse les dettes et la somme restante est reversée au vendeur. La vente à réméré correspond à la vente d’un bien avec la possibilité de racheter le bien à un tarif fixé au préalable.

En contrepartie, le vendeur habite dans son bien immobilier et préserve son droit de racheter son bien prioritairement à un montant décidé dès le départ. Il est prudent de prévoir dans une clause spécifique de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée durant la durée du réméré. L'option de rachat est un engagement par lequel le vendeur se réserve le droit, pour une durée légale de 5 années au maximum, en pratique généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier, en échange du montant principal et remboursement des frais.

La vente à réméré est un contrat de vente signé entre le propriétaire vendeur d’un bien et l’acheteur c'est à dire un investisseur. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré sera généralement la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il désire séjourner. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien immobilier en vente à réméré doivent paraître justes au niveau de la valeur estimée du bien. Le prix de rachat est défini en totale liberté par les parties et apparaît dans l’acte de vente avec option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix sera de 10 à 40 % de moins que la valeur du bien.

Le réméré est un contrat qui vous va permettre de sauver votre maison et de protéger votre patrimoine. Le vendeur reçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'investisseur, le coût de l'indemnité d'occupation mensuelle, le montant de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Les experts dans le domaine pensent qu’il s’agit d’une formule de vente avantageuse pour le vendeur. L’indemnité d’occupation est réglée par le propriétaire à l'acheteur pour la période de la transaction. L'acheteur peut exiger des frais supplémentaires le jour de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière qui correspond à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

De fait, l'acheteur devient propriétaire à part entière le lendemain de la fin de la période de rachat. Pour le rachat de son bien immobilier, le vendeur prendra un crédit auprès d’une institution financière avec une option de rachat. Si le propriétaire initial ne peut pas racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Le prix d'achat du bien peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Après avoir retrouver une situation financière correcte, il vous est possible d'emprunter à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier que vous avez vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.